Accueil Deep State Faust ou la vente d’âmes

Faust ou la vente d’âmes

Commentaires fermés
0
961
L'éclate

Tous accro !

Le tout Paris se réduit à un petit monde de drogués. Tout le monde le sait, ce n’est pas un secret d’initié. Qu’ils soient stars, hommes politiques et autres célébrités, ils plongent tous dans la marmitte des paradis artificiels.

Gérard Fouré, ancien dealer du tout Paris révèle que tous plongent dans la décadence de l’addiction à la toute puissance. Tous mégalomanes, à travers des substances illicites.

https://m.youtube.com/watch?feature=share&v=XxGvFBfO2FI

Parmi ces révélations, l’on trouve Isabelle Adjani, Yves Mourousi, Jacques Chirac, Fiona Gelin, Jeanne Moreau, Annie Girardot, Françoise Sagan, Johnny Hallyday, Jean Luc Delarue, Jean Jacques Goldman, Omar Sharif, Bernard Tapie, Philippe Leotard, Claude Brasseur, Yves Saint Laurent, Thierry Ardisson, Freddy Mercury (amant de la princesse Diana en 1988, elle même consommatrice de coke), etc. La liste est loin d’être complète.

Ils vous impressionnent ?

Ce n’est pas tout.
Certains d’entre eux rentrent dans un rite initiatique à fin satanique. Souvenez-vous du film célèbre de Stanley Kubrick, Eyes Wide Shut, sorti en 1999, qui dévoile des pratiques orgiaques partagés en petits cercles avec une cérémonie Luciferienne.
Stanley Kubrick décédera subitement cinq jours plus tard après avoir soumis le montage final du film à Warner Bros.

Certains d’entre eux s’adonnent tant à la drogue qu’à l’adrenochrome (dérivé de l’adrénaline). De manière générale, puissance rime avec cocaïne et pratiques orgiaques, de Barack Obama jusqu’à Emmanuel Macron, tous les satanistes en consomment.
Il ne s’agit pas d’un simple stimulant mais de tout un rituel maléfique pratiqué par des personnalités menant une vie totalement décadente. Certains d’entre eux, en France, se livrent également à des orgies pédophiles, comme dans les scandales de pizzagate aux États-Unis (qui recouvre un réseau de 54 bars-restaurants ‘Pizza’ dépendant du réseau pédo-sataniste international de Hillary Clinton, le pire de ces 54 bars ‘pizza’ est celui de Washington).

Dans la cérémonie vu à travers le film Eyes Wide Shut, tous les symboles sont réunis.
Il dévoile un parcours par cooptation qui va de plus en plus loin dans le délire satanique jusqu’à être lié jusqu’au sang et par le sang.

Exemple de symboles :
Alors que les protagonistes sont invités à une soirée mondaine, il est montré en gros plan une étoile à huit branches qui ressemble étonnamment à l’étoile d’Ishtar. Au vu du souci du détail chez Kubrick, l’inclusion de cette étoile n’est pas un hasard, puisque Ishtar (la ‘courtisane des dieux’) est la déesse babylonienne de la fertilité, de l’amour, de la sexualité dont le culte impliquait la prostitution sacrée et les rites sacrificiels.
Pour davantage de symboles de l’élite utilisés dans ce film, je vous invite vivement à vous reporter a cet article en 2 pages :

En anglais : https://vigilantcitizen.com/moviesandtv/the-hidden-and-not-so-hidden-messages-in-stanley-kubriks-eyes-wide-shut-pt-i/

En français : http://mk-polis2.eklablog.com/decodage-du-film-eyes-wide-shut-de-stanley-kubrick-a96885141

Pour les passionnés, la critique par les Cahiers du Cinéma n°538 : https://m.ebay.fr/itm/Cahiers-du-Cinema-538-du-09-1999-Straub-Huillet-Sicilia-Oliveira-Eyes-Wide-Shut-/163005397067?_mwBanner=1&_rdt=1

Dans le beau monde du spectacle, du pouvoir et des médias, certains sont même adeptes de sacrifices humains.

Si vous êtes surpris sachez que c’est un principe initiatique assez connu des cercles satanistes (renseignez-vous au sujet du 9eme cercle du Vatican et sur la règle des trois nouveaux nés assassinés puis dévorés).

Le pouvoir n’est pouvoir que dans le sang.

Les artistes à succès célèbres se produisent dans des maisons de disques marqués par le sang : chaque maison de disque possède un ‘temple’ qui se conjugue systématiquement avec un rituel sacrificiel. Le succès d’un disque est mesurable à l’aune d’une dépense de magie noire.

Selon les enquêtes menées sur des ex-satanistes et ex-victimes, les véritables satanistes, sont conscients de ce qu’ils font et oeuvrent au sein d’obédiences secrètes, de temples religieux ou autres cercles influents de pouvoir satanistes (éléments d’un réseau plus vaste étendue à l’échelle mondiale). Ces cultes sataniques prévoient depuis l’antiquité des sacrifices humains (notamment d’enfants), d’animaux, ainsi que la consommation de sang (pour puiser le ‘fluide vital’ et s’approprier le ‘code génétique’) ainsi que le cannibalisme. Les sacrifices aux ‘dieux’ avec une préférence pour les ‘jeunes vierges’ (code pour désigner les enfants) sont très répandues à notre époque.

Aleister Crowley, sataniste de la pire espèce, ancien agent des services secrets britanniques et pédophile, relate l’appropriation des énergies que procure le sang des jeunes enfants et l’abaissement des fréquences spirituelles de l’être humain : « Il y avait une théorie, chez les
anciens magiciens, selon laquelle n’importe quel être vivant est un réservoir d’énergie,
variant en quantité selon la taille et la
santé de l’animal et en qualité selon
ses caractéristiques mentales et
morales. À la mort de cet animal, l’énergie est soudainement libérée. Pour les fonctions spirituellement plus élevées, on doit choisir en conséquence cette victime, celle qui renferme la force la plus pure et la plus intense. Un jeune garçon d’une parfaite innocence et d’une grande intelligence est la meilleure des victimes, la plus satisfaisante ».

Demandez-vous pourquoi dans le monde on retient des femmes prisonnières qu’on traite comme des animaux de reproduction, puis une fois qu’elles ont donné naissance à des nouveaux-nés, ils sont ensuite enlevés et sacrifiés. Des enfants qui officiellement n’auront jamais existé !
Pourquoi la princesse Diana disait d’elle-même qu’elle était « la jument poulinière des Windsor »…? (qu’elle traitait par ailleurs d’horribles ‘lézards’, des êtres sans âme).

Il faut comprendre que quand une personne est sacrifiée, une forme particulière d’adrénaline passe dans la circulation sanguine sous l’effet de la peur. Les satanistes le savent et y croient. Ces êtres hybrides, malades et possédés le savent, j’insiste dessus. Et cela leur procure une forte excitation. Simultanément, l’énergie générée par la terreur est absorbée par les démons (‘jupiteriens’ et ‘saturniens’) du règne non-visible (récits archontes). C’est cela le sens des sacrifices aux ‘dieux’.

Ces êtres sont tout simplement malades !

Le recours aux rituels sert à générer une synchronisation au niveau énergétique entre ce monde physique et celui astral (pensez aux ‘fêtes’ d’Halloween et Beltaine qui attirent les personnes vers ces fréquences sataniques car l’énergie doit toujours s’écouler dans le sens de l’attention). Selon ces témoignages, lors de ces magies noires, les satanistes se préparent intentionnellement à être possédés par des entités diaboliques au point de les incarner entièrement.

Pensez aux orgies sexuelles de groupes, dont certains hommes politiques sont friands, pourquoi nous vente-t’on les bienfaits du libertinage, pourquoi assiste-t’on a des scènes théâtrales au Palais de l’Elysée ou au château Chambord…, pourquoi une telle frénésie pour les mouvements LGBT financés par Georges Soros ? Pourquoi les élites depensent-ils tant en soirées dont on sait qu’il s’agit de lieux de dépravation et d’ignominies, un ramassis d’immondices …

Pensez a ces lieux macabres où se déroulent ces rituels. On trouve de tels lieux partout dans le monde. Les plus importants sont souvent des manoirs et des châteaux gothiques appartenant à des familles royales européennes et de l’aristocratie, ainsi que ceux de leurs descendants aux États-Unis : Hearst Castle en Californie de l’Illuminati Randolph Hearst ; Chatsworth House dans le Derbyshire, foyer ancestral
des ducs de Devonshire ; Clivedon House, ancien manoir de la famille Astor ; le Château des mères des ténèbres en Belgique où la famille royale britannique et l’élite illuminati de l’Europe accomplissent une grande partie de leurs principaux
rituels ; Balmoral Castle en Écosse ; l’Île de Wight (appelé également l’île de la Lumière ou l’île du Dragon) ; etc. sont des lieux où se déroulent des pratiques orgiaques pedosatanistes.
Le sujet abordé et dénoncé par Stanley Kubrick qui met en scène le manoir gothique Mentmore Towers de la famille Rothschild n’est qu’un exemple (référence aux soirées de la baronne Marie-Hélène de Rothschild et du baron Alexis de Redé en 1972 ?).

Les esclaves sexuelles sont conditionnés par des dérivés des programmes MK Ultra et Monarch (Programmes de contrôle et de manipulations mentales) des travaux nazis et de la CIA (financé sous le parrainage de John Foster Dulles, l’ancien secrétaire d’État américain, et son frère Allan, ex-directeur de la CIA congédié par le président Kennedy peu avant
son assassinat… et qu’on retrouvera plus tard à la Commission Warren afin de conclure que Lee Harvey Oswald avait agi seul ! dont on sait aujourd’hui que c’est faux ! Rien n’est laissé au hasard).

Et pour ceux qui ont des doutes et qui souhaitent approfondir, renseignez-vous sur les témoignages de Karen Mulder, Naomi Campbell, Ophélie Winter, Cathy O’Brien, Brice Taylor, K. Sullivan, etc.

Un exemple ci-dessous :

http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_51aa60dd212f8.pdf

Au sommet tout le monde s’amuse derrière le dos du peuple !

Cordialement,

  • Save children

    Quand la Q-FORCE attaque ! Opération Lord War

    Quand la Q-FORCE attaque ! Opération Lord War (Images en cours d’ajout) “Blessed be …
  • Follow Trump

    L’étau

    L’étau Face au risque qui traverse l’Amérique, Trump prend la mesure de ses re…
  • Carabiniers

    Arrestation du pape François

    Arrestation du pape François Le Pape a été arrêté samedi dernier à 4h30 du matin par les s…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Panique à bord du navire LREM

Panique à bord du navire LREM. Écoutez l’interview de la porte-parole du gouvernemen…