Accueil Deep State Ishtar, Sémiramis et la Statue de la Liberté

Ishtar, Sémiramis et la Statue de la Liberté

Commentaires fermés
0
2,304
Ishtar

Peu de gens savent que la Statue de la Liberté, œuvre des francs-maçons de Paris et qui tient une flamme allumée est un symbole classique des réseaux archontes. Qui représente Sémiramis, la déesse-reine de Babylone, qu’on appelle aussi Ishtar, la reine du ciel.

Ce n’est pas un hasard si la Grande Loge unie d’Angleterre (fondée à Londres en 1717) se trouve dans Great Queen Street.
C’est d’ici que la franc-maçonnerie se répandit aux États-Unis.
Et c’est pour cela que la Statue de la Liberté tient une flamme allumée.
Le flambeau (ou torche) et la flamme symbolisent l’illumination, c’est-à-dire dans la franc-maçonnerie, la connaissance cachée, tenu secrète. Le feu symbolise la puissance créatrice archonte.

Il y a un autre symbole qu’on retrouve dans la Grande Loge unie d’Angleterre.
Il s’agit de l’ œil qui voit tout – que l’on retrouve dans le billet de un dollar américain et dans différentes architectures – celui-ci se représente Saturne.

Pourquoi l’utilisation de tous ces symboles ?
Parce que les symboles sont des projections holographiques de champ d’informations.
C’est ainsi que nous devons les considérer si nous voulons comprendre leur utilisation.
Les symboles sont des champs d’énergie, exactement comme les paroles, mais ils ont l’avantage de pénètrer de façon subliminale dans le cerveau par l’intermédiaire des processus visuels, et la plupart du temps, nous ne nous en apercevons même pas. Ils touchent le subconscient des individus ce qui permet d’influencer leurs perceptions.

« Le monde est gouverné par des signes et des symboles et non pas par des lois et des mots » (Confucius, philosophe chinois)

Ainsi lorsque l’esprit se concentre sur un symbole il crée un lien énergétique. Il ne se connecte pas seulement avec celui-ci mais également avec ce qu’il représente.

Quand une foule de fidèles musulmans se rassemblent à La Mecque pour le Hajj, le pèlerinage, et concentrent leur attention sur la Kaaba (encore un symbole qui représente Saturne), tous ces fidèles s’accordent avec cette fréquence-là. Et cela vaut aussi pour les musulmans du monde entier qui s’agenouillent 5 fois par jour tournés vers La Mecque pour se concentrer sur la Kaaba. De cette façon, leur énergie peut-être vampirisé par l’énergie archonte. Et leur corps-esprit peut se lier encore plus puissamment au virus demiurgico-saturnien.

Le symbole prédominant de la franc-maçonnerie et le compas, lié au thème du Grand Architecte de l’Univers. Celui-ci dérive du symbole antique connu sous le nom de sceau de Saturne ou sceau de Salomon.
En Franc maçonnerie ésotérique, Salomon représente le « soleil », le « soleil Saturne », la vibration saturnienne « Sol-Om-On ».
La création de ce sceau provient des mathématiques archontes : le sceau de Saturne dérive du carré magique saturnien, qui coïncide avec le carré magique de la franc-maçonnerie, où la somme des trois chiffres de chaque ligne, peu importe le sens dans lequel on les ajoute, donne toujours 15 (en numérologie 6 car on décompose le nombre jusqu’à ce qu’il donne un seul chiffre, le nombre 15 est toujours égal à 1 + 5 c’est-à-dire 6, l’élément de base du « nombre de la Bête »).

Les nombres sont les expressions numériques d’états énergétiques et ce n’est pas un hasard si le carré magique avec son nombre récurrent, de 666, à pris le nom de Saturne.
Dans le carré de Saturne, tous les nombres qu’on additionne donnent 45, soit 9 en numérologie. Et si on trace une ligne en suivant les chiffres par ordre chronologique de 1 à 9 on obtient le dessin du sceau de Saturne que les francs-maçons symbolisent comme un compas. Ainsi la fréquence de Saturne est codée dans le symbole principal de la franc-maçonnerie.

De manière opérative, avoir le contrôle sur les chiffres de 1 à 9 (le 0 n’est pas actif énergétiquement), signifie contrôler tous les nombres (puisqu’on peut décliner tous les nombres et les réduire à un seul chiffre compris entre 1 et 9), et vu que les nombres expriment des états énergétiques informationnels, en contrôlant mathématiquement la matrice on contrôle automatiquement le jeu dans sa totalité.
Ce n’est pas pour rien si les architectures de certaines grandes villes comme Paris, Washington, etc. sont construites autour d’alignements numériques.
A titre d’exemple, pensons à l’alignement énergétique 1-5-3 reliant la place de l’obelisque (1) au quartier de la défense (3) via les champs Élysées (5). Là où règne ce symbole que l’on retrouve dans les différentes architectures, on peut qualifier cette énergie en ces lieux de saturnienne, qu’il s’agisse d’églises, de palais royaux, ou de capitales.

On peut mettre en relation les personnes avec l’énergie archonte saturnienne.
Quand les êtres humains s’accrochent à la bande de fréquence archonte, leur énergie peut-être capturé selon les modalités que la plupart d’entre nous ne pourraient même pas imaginer. Il s’agit de faire en sorte que les gens concentrent leur attention sur une personne ou un symbole représentant la fréquence archonte et cette attention créera ainsi un état énergétique entre les parties concernées, parce que l’énergie s’oriente toujours dans le sens de l’attention.

(Écrit et diffusé le 14 octobre 2018)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Biden

    Restez forts et unis

    Restez forts et unis. N’oubliez pas que vous ne voyez que 1% de ce qu’il se pa…
  • Soros

    ‘Sorrow’ Soros

    ‘Sorrow’ Soros Depuis hier, Soros a le blues. Georges Soros a été arrêté à Ber…
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Trump aïķidoka

Trump aïķidoka Un président posé, serein, qui va droit au but. Voilà ce que montre cette i…