Accueil Deep State Le plan machiavélique d’Hillary Clinton

Le plan machiavélique d’Hillary Clinton

Commentaires fermés
1
1,474
The Clinton Body Count

Comme vous allez l’apprendre les mensonges, les trahisons à répétition et les forfaitures d’Hillary Clinton sont multiples.

Le 14 février 2019, Q annonce que « la santé « publique » de Bill & Hillary commencera à se détériorer rapidement ».

Ce n’est pas la première fois que son état de santé est préoccupant.

Mais cette fois, quelque chose résonne différemment. Et survient après la nomination de Bill Barr au poste de procureur général des États-Unis, chef suprême du Département de la Justice américain.

Souvenez-vous de l’annonce de la mort de John McCain, Q nous avait averti à l’avance l’heure exacte de sa mort ! Pour le public, non averti, McCain annonce qu’il met fin à ses traitements contre le cancer et 24h après il décède.

Qu’en est-il d’Hillary Clinton ? Quelque chose de similaire ?

- Prédatrice aux multiples activités pédo-criminelles (crimes sexuels sur des jeunes enfants et trafic mondial humain à la tête du réseau de pédophilie de la Fondation Clinton, 3744 enfants tués par Hillary seule !), qui a failli être à la tête de la Puissance américaine, et qui incarne le camp des bellicistes enragés personnification de la corruption de l’aristocratie financière.

- Sorcière, choisi par la haute finance mondialiste, les oligopoles, les sociétés secrètes, les lobbies du complexe militaro-industriel, pharmaceutiques et homosexualistes, elle incarne la prédation décomplexée de tout le Deep State.

- Trahison d’État, elle a organisé le financement frauduleux du faux dossier Steele du FBI (dont toutes les têtes sont aujourdhui tombées) qui allait justifier l’espionnage envers Trump et de ses proches en utilisant de manière illégale les ressources de l’État.

- Bellisciste, responsable de multiples meurtres et actes de haute trahison dont la
vente de secrets militaires à la Chine, toutes ces déclarations avant l’élection de Trump allaient dans le sens d’un conflit avec la Russie, la Syrie et l’Iran.
Si un tel conflit majeur avait surgi, la Chine aurait pu désamorcer toutes les mesures prises par l’armée américaine, ce qui l’aurait rapidement placé sous le joug de la Chine.

Rappelez-vous, lorsqu’Hillarry Clinton était Secrétaire d’État, c’est elle qui initia la guerre en Syrie avec la complicité de George Soros (mondialiste apatride, fomenteur des révolutions colorées, qui financa sa campagne à hauteur de 25 millions de dollars) et d’Obama.
La sédition syrienne a été mise en place pour et avec la complicité d’Israël car l’utilisation de la force en Syrie sert les intérêts d’Israël. Selon ses propres mots, il s’agit de « la meilleure manière d’aider Israël » (courriers d’Hillary Clinton dévoilés par WikiLeaks).

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, l’accusa, preuves à l’appui, d’avoir fait parvenir des armes au djihadistes syriens via la Libye, et d’avoir des accointances avec les ciments Lafarge (leader mondial du ciment), lesquels ont financés sa campagne présidentielle tout en collaborant avec l’État islamique !

Même Vladimir Poutine essaya de mettre en garde l’Occident lorsqu’il déclara au Printemps 2016, que la guerre Russie-USA serait inévitable dans le cas de l’élection d’Hillary Clinton.

Il était clair qu’elle représentait le plus grand danger pour la paix mondiale !

En tapant Clinton body count sur votre moteur de recherche vous trouverez une liste du monument aux morts commis par Clinton (car ils dérangeaient) :

https://m.youtube.com/watch?v=YlSubi2a1vI&feature=share

Pour avoir quelques meurtres à son actif :

https://wakeup-world.com/2015/09/20/the-clinton-body-count-is-a-serial-criminal-about-to-become-first-female-us-president/

Toutes ses déclarations concernant la politique étrangère vont en ce sens. A tel point que certains américains affirmaient qu’elle avait signé un « pacte avec Satan ».

Il y a du vrai dans ces affirmations lorsqu’on enquête sur les dessous de la Fondation caritative des Clinton, les scandales Uranium One et Skolkovo, Fusion GPS (la vente de 20% de tout l’uranium stratégique américain à la Russie impliquait l’ancien président Obama, le couple Clinton, Robert Mueller et Rod Rosenstein), etc.
Toutes les preuves sont réunies pour montrer que le couple Clinton a profité de ses relations grassement payés pour toute accointance avec les intérêts russes et parallèlement augmenter les risques sécuritaires américains, au détriment et contre le peuple américain.

Tandis qu’elle répèta à plusieurs reprises que l’État islamique avait été créé par la Russie, l’Iran et Bachar al-Assad, comparant les actions du président russe en Ukraine au transfert de population mené par Hitler avant la Seconde Guerre mondiale (déclaration du 5 mars 2014), Trump y voyant clair dans son jeu l’accusa ainsi que Barack Obama d’avoir fomenté l’État islamique.

Rappelez vous encore, les propos de Michael Morel (ancien directeur de la CIA) qui lui avait apporté son soutien pour la présidentielle américaine, et qui lors de l’émission sur CBS le 9 août 2016 après avoir accusé la prétendue manipulation de Donald Trump par les services secrets russes (ce qui est totalement faux) et de l’avoir qualifié de « menace nationale » (ce qui est totalement faux), a ensuite expliqué le ton du prochain mandat d’Hillary Clinton si elle était élue :

« Nous devons faire payer aux Iraniens le prix fort pour la Syrie. Nous devons faire payer aux Russes le prix fort pour la Syrie.
Il faut tuer les Russes, les Iraniens et menacer Bachar el-Assad ! »

Ces êtres, race de vipères, auraient étés, à deux doigt de déclencher une guerre mondiale, provoquant la Russie et l’Iran pour entraîner les États-Unis dans une escalade guerrière sans nom.

Çela aurait débuté par une campagne de graves accusations à l’encontre de la Russie, de la Syrie et de l’Iran, suivi d’un effondrement économique précipitant les préparatifs guerriers. Les Etats-Unis paralysés par l’effondrement du dollar auraient ensuite provoqué par stratagème l’exécution immédiate des plans de la cabale (défini par la toute puissance des faucons néolibéraux et les sociétés secrètes derrière la présidence d’Hillary Clinton).

Grâce à l’élection de Trump, les plans de la sorcière ont échoué, elle se retrouve maintenant au bûcher de ses propres trahisons et mensonges.

Le couperet est sur le point de tomber !

Make America Great Again !

Cordialement,

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

De l’autre côté du périph’

De l’autre côté du périph’ Les véritables chiffres sur le nombre des mosquées …