Accueil Géostratégie militaire L’expérience de Philadelphie de 1943

L’expérience de Philadelphie de 1943

Commentaires fermés
0
775
Disparition

Je vous révèle les secrets du Projet Rainbow (surnommé « expérience de Philadelphie » car effectué au large du port de Philadelphie) en mai-juin 1943.

Voici les photos avant, pendant, et après montrant la disparition de l’USS Eldridge en 1943 : disparition du Liberty Chip (et non pas un croiseur), prêté pendant 6 mois à l’US Navy (puis vendu à l’armateur Onassis après la guerre pour en faire un cargo caboteur).

FB_IMG_1550618815787

Disparition

FB_IMG_1550618782349

FB_IMG_1550618798525

L’expérience de furtivité de Nikolas Tesla qui le dirigea (il n’y avait ni Einstein, ni Von Newmann, ni Townsend Brown) consistait à rendre un bateau optiquement invisible en créant une onde stationnaire englobant tout le navire, par l’intermédiaire d’un double bobinage inverse l’un de lautre (à l’aide des câbles de demagnétisation de coque couramment utilisés durant la 2ème Guerre Mondiale).

En créant un champ d’ondes stationnaires à haute fréquence, on monte la fréquence des atomes du bateau qui induit une invisibilité. Le bateau se trouvait ainsi à une fréquence supérieure à la matière sous ses différents états (état solide, liquide, gazeux, etc.).

Les fréquences de l’oscillateur à lampe de son générateur Tesla à haute tension étaient instables. Ainsi des glissements de fréquence ont amené un decaladege temporel du bateau ainsi que sa disparition.
Vu de l’extérieur, le bateau a disparu durant 3h mais pour l’équipage cela n’a duré que 3-4 secondes (ils ont vu un brouillard bleuté les entourer durant quelques secondes).

L’augmentation de la densité d’énergie locale de la matière dûe à sa montée en fréquence associé au glissement de fréquence de l’oscillateur du générateur Tesla Haute Tension a provoqué une contraction de Lorentz (plus communément appelé « effet Doppler ») est ce qui a induit un temps manquant de 3h pour les occupants du bateau.

Voilà l’origine du phénomène relativiste constaté lors de cette expérience.

Je ne dispose pas de photos de la réapparition qui eut lieu sur place (et non pas a Norfolk).

Il n’y avait aucun corps encastré dans le pont (contrairement a une légende idiote) étant donné que les atomes composant le bateau et les atomes composant l’équipage avaient étés montés à la même fréquence, et donc étaient soumises aux mêmes lois de répulsion coulombienne qu’avant leur fréquence atomique de départ (au repos).

Valeurs exactes pour les éventuels chercheurs : 4 500 000 volts de tension pour 760 000 ampères mis sur les deux bobinages superposées avec des courants circulants a sens inverses) entourant la coque.
La bobine Tesla etait une bobine plate de 4m de diamètre.

Voilà pour ces quelques informations révélées pour la première fois ici.

Bien à vous,

(Écrit et diffusé le 17 décembre 2018)

Charger d'autres articles liés
  • Game Over

    Le retour du fils prodigue

    Le retour du fils prodigue Et si nous fêtions Noël ensemble le 20 janvier 2022 dans 51 jou…
  • Vaccine Death Report

    Vaccination obligatoire : la nouvelle Shoah ?

    Vaccination obligatoire : la nouvelle Shoah ? Trop provocateur ? Lisez cette étude scienti…
  • Watch the Water

    WATCH THE WATER

    WATCH THE WATER Q) The Storm Rider ayant accès à des sources fiables et profondes dans le …
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Game Over

    Le retour du fils prodigue

    Le retour du fils prodigue Et si nous fêtions Noël ensemble le 20 janvier 2022 dans 51 jou…
  • Watch the Water

    WATCH THE WATER

    WATCH THE WATER Q) The Storm Rider ayant accès à des sources fiables et profondes dans le …
  • Justice is coming

    TANGO À TERRE

    TANGO À TERRE Je vous confirme que John McAfee n’est pas mort, qu’il est bien …
Charger d'autres écrits dans Géostratégie militaire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lorsque l’impossible devient possible

La France aux mains des patriotes WWG1WGA Cordialement, Rappels et compléments : http://cl…