Accueil Deep State M.I.C.S.S.P. Vs U.S.N.S.F

M.I.C.S.S.P. Vs U.S.N.S.F

Commentaires fermés
0
1,874
Space Force

Depuis quelques années, par l’intermédiaire des révélations de whistleblowers, des déclassifications officielles, et un suivi médiatique plus sensible, le public averti (qui se documente sur le sujet) à pu prendre conscience qu’il existe deux programmes spatiaux secrets, hautement classifiés. Parallèlement à ceci une déclassification de grande envergure est en cours de réalisation par le Président Trump.

L’un de ces programmes, dirigé par les 13 familles illuminati qui forment le ‘Deep State’ (l’État Profond ou Cabale), utilise le complexe militaro – industriel mondial (donc pas seulement américain) qu’ils possèdent et contrôlent pour développer ce programme. C’est pourquoi on le baptise Militaro – Industrial Complex Secret Space Program (M.I.C.S.S.P.).

Depuis 1952, deux des 13 familles (Rothschild et Rockfeller) sont majoritaires dans le conglomérat qui exploite et possède ce SSP baptisé I.C.C. (International Conglomerate Corporate) par les ufologues ou I.C.C (‘Interplanetary Corporate Conglomerate’) par des agents tels Corey Goode.

En réalité, son nom exact, révélé ici est le S.I.C (‘Space Industries Corporate’).

Le patron mondial du SSP et du S.IC. est le baron de Rothschild en France. Il possede les trois plus gros complexes miniers spatiaux sur la Lune, sur Mars et dans la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter.

35 plate-forme d'atterrissage lunaire souterraine (LRO)

90 base martienne dans vallis marineris (MRO)

Le M.I.C.S.S.P. est inféodé totalement au Deep State, il a officié en parfaite coopération au sein d’institutions militaires américaines telles l’USAF (‘US Air Force’), le NRO (‘National Reconnaissance Office), la NSA (‘National Security Agency), la DIA (‘Defense Intelligence Agency’) et la DARPA (‘Defense Advanced Research Projects Agency’).

triangle ufo ireland

ob_1b46a0_film214-v2-1280x720

Il dispose d’une batterie de vaisseaux spatiaux à propulsion dite ‘antigravitationnelle’.

Concernant les caractéristiques physiques et technologiques, parmi leurs vaisseaux, on dénombre des cylindres (‘cigares’ de 91m mini à 140m maxi), des triangles (XOV de 92 m et de 193 m de côtés) et des ‘Xcrafts’ (de 230 m d’envergure).
Tous ces vaisseaux n’ont que le MFD (‘Mass Field Disruptor’) pour diminuer de 89% leur masse et inertie au maximum.

La sustentation résiduelle (les 11% manquants) est fournie par des bobinages côniques (angle de flèche de 3°) générant une poussée constante par force de Lorentz. Cette poussée assure aussi une propulsion constante dans le vide (elle ne permet pas des accélérations instantanées). Pour accélérer instantanément, ils utilisent des tuyères fusées à MHD (pour les cigares et les XOV) qui ionisent l’atmosphère (air ou tout autre gaz ambiant) d’une planète avant de l’accélérer par MHD. Ces tuyères utilisent de l’hydrogène dans le vide. Les ‘Xcrafts’ utilisent quant à eux des tuyères ‘VASIMIR’ car ils sont plus récents (2008). Aucun vaisseau de la cabale n’est relativiste !
La vitesse maximale dans le vide est de 80 000 km/h pour les cigares, 116 000 km/h pour les XOV et 148 000 km/h pour les Xcrafts.

Les physiciens et ingénieurs qui y officient font appel à des équations erronées, extrêmement complexes (reposant en grande partie sur les lois de la relativité générale et de la mécanique quantique enseigné en milieu universitaire). Ce qui fait que malgré leur technologie de pointe, ils ont une maîtrise incomplète de l’antigravité, incapable par exemple d’effectuer des transferts spatio-temporels.

TR3B -XOV / Black Program :

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/20/le-xov-black-program-de-lookheed/

Courant de l’année 2019, dans l’optique de cette divulgation, il vous sera révélé les principales caractéristiques des prototypes antigravitationnels, par un de mes amis, physicien et spécialiste en aéronautique et en particulier des technologies antigravitationnelles de l’US Navy.

L’autre programme spatial, entièrement créé par l’US Navy, se nomme Solar Warden (qui signifie ‘les gardiens du système solaire’) et dépend de l’USNSF (United States Navy Space Fleet).

La marine américaine a secrètement développé ce programme spatial parallèle, possédant des chasseurs de plusieurs centaines de mètres et des vaisseaux de plusieurs kilomètres de long, de profils différents (cubiques ou tetraèdriques), appartenant à huit groupes de combat, et capable d’effectuer des opérations dans l’espace lointain.

10 deux petits vaisseaux cubiques accolés dans un nuage

 

06 vaisseau cubique faisant le plein d'hélium 3 (SDO)

Les physiciens et ingénieurs qui y officient se basent sur une théorie parfaitement unifiée, une science exacte dérivée des travaux initiaux de Nikola Tesla et des transformations de Lorentz-Poincaré.
Les équations de champ utilisées reposant sur des principes de mécanique ondulatoire initiées depuis Huyguens-Fresnel (je vous invite à vous familiariser avec cette science au travers des écrits du physicien canadien G. Lafrenière, malheureusement aujourd’hui décédé) leur permettent d’accéder à une description complète et unifiée de l’antigravité (capable d’effectuer des transferts spatio-temporels) et de manipuler des technologies dites d’énergie libre faisant appel à l’ingénierie du vide quantique (‘l’espace-temps’).

Explication de l’antigravité :

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/20/explication-de-lantigravite/

Ce second programme est entièrement séparée du complexe militaro-industriel que Trump s’acharne à combattre. Il dispose de ses propres fonds.

Chacun des deux programmes est différent, et mène des opérations totalement différentes avec des objectifs différents.

Remarquez ceci :

Récemment, le mercredi 19 décembre 2018, un ‘ovni’ de forme tetraèdrique de 400m de côté est apparu dans le ciel en survolant le Pentagone. Le lendemain, jeudi 20 décembre 2018, le secrétaire américain à la Défense et général quatre étoiles, James Mattis, remis sa lettre de démission au président des États-Unis Donald Trump (James Mattis ne cachait pas ses profondes divergences stratégiques avec le président qui selon ses aveux « a le droit d’avoir un secrétaire à la Défense plus en phase avec ses idées »).

Presque immédiatement après, Trump propose le secrétaire adjoint à la Défense Patrick Shanahan, ingénieur ayant fait ses armes dans les programmes les plus sensibles de l’aéronautique et des technologies antigravité (et de renommée mondiale) dont on dit qu’il est « expert en matière d’ovnis ». Il effectue son annonce le dimanche 23 décembre 2018.

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/22/patrick-shanahan-space-force/

Croyez vous aux coïncidences ?

Mes chers amis, et concitoyens, nous vivons une époque extraordinaire.
Vous en rendez-vous compte ?

La déclassification à débuté et vous êtes sur le point de découvrir toute une vérité et une science qui ont depuis presque un siècle été cachée à l’Humanité.
La vérité tenue dissimulée, entretenue secrète par les élites, depuis des siècles sur les SSP (‘ovnis’ terrestres) et les aliens-démons (‘ovnis’ qualifiés d’extraterrestres) approche de sa fin.

Cordialement,

  • Propulsion

    Le dessous des cartes

    Space X : A Deep Space Winner et… Deep State Killer.   Dossier en 5 parties Som…
  • Tesla

    L’antigravité pour les nuls

    L’antigravité pour les nuls   Si vous lisez ceci, vous serez surpris. L’a…
  • XOV

    Blacks Programs US

    En cours de construction Black Programs - Les programmes secrets de la Cabale - Le M.I.C.S…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Grand Master Trump

    Trump aïķidoka

    Trump aïķidoka Un président posé, serein, qui va droit au but. Voilà ce que montre cette i…
  • Mass medias

    La marque de l’État profond

    La marque de l’État profond. La marque de l’État profond La marque de l’…
  • Propulsion

    Le dessous des cartes

    Space X : A Deep Space Winner et… Deep State Killer.   Dossier en 5 parties Som…
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La Troisième Guerre Mondiale

En cours d’écriture « Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors on v…