Accueil Analyses Prophétiques Bakou, l’histoire maîtresse du conglomérat Rothshild-Nobel. Plein feux sur l’élite Illuminati dans la guerre de l’Or noir et dévoilement du Plan Illuminati du Deep State

Bakou, l’histoire maîtresse du conglomérat Rothshild-Nobel. Plein feux sur l’élite Illuminati dans la guerre de l’Or noir et dévoilement du Plan Illuminati du Deep State

Commentaires fermés
1
505
chineseparliament

Bakou, l’histoire maîtresse du conglomérat Rothshild-Nobel. Plein feux sur l’élite Illuminati dans la guerre de l’Or noir et dévoilement du Plan Illuminati du Deep State.

Jusqu’avant la première guerre mondiale, la ville de Bakou (au bord de la mer Caspienne) était l’une des capitales mondiales d’exploitation du pétrole (entrée dans l’ère industrielle dès 1834).
Avec ses millions de barils par an et ses 3000 puits de pétrole, elle produisait en 1900, 50 % de la production mondiale de pétrole, ce qui faisait d’elle l’une des principales sources d’approvisionnement en or noir de l’Europe de l’Ouest et aussi un redoutable concurrent pour les compagnies américaines, à commencer par la Standard Oil de la famille Rockefeller, une des 13 lignées de sang Illuminati.

Ce que les gens ignorent est que les véritables maîtres de Bakou étaient les familles Rothschild et Nobel, deux dynasties appartenant aux 13 lignées de sang Illuminati, qui dès les années 1880 assuraient et possédaient 80% des champs pétroliers mondiaux. Ils étaient pratiquement les maîtres du pétrole dans le monde !

A partir de 1873, le développement industriel caucasien du pétrole fût la propriété de la famille des Nobel (géant de l’acier et de l’armement fondé en 1837).

Grâce aux moyens colossaux de ses entreprises d’armement, les Nobel édifieront un empire pétrolier composé de dizaines de puits, de champs pétrolifères, de raffineries, et d’entrepôts de stockage situés dans les principales villes russes.
Au regard de l’immensité des territoires à desservir et des rudes conditions climatiques, une technologie de pointe a du être mise au point pour assurer tout le transport pétrolier (tandis que le transport de l’or noir se faisait au moyen de barils de bois convoyés par bateau jusqu’à Astrakan, et transférés sur des barges qui remontent la Volga, l’industriel révolutionne radicalement en mettant à flot, en 1878, le premier tanker de l’histoire qui permet d’alimenter, sans rupture de charge, tous les grands centres de consommation situés en Russie).

Cette « ville noire » (infestée par les effluves putrides du pétrole) voit sa population passer de 14 000 à 200 000 habitants entre 1870 et 1900. La fièvre de l’or noir attire les foules en quête de richesse !

Cette « Paris du Caucase » attire toute une vie moderne presque occidentale avec ses cafés, théâtres, salons mondains, ses hommes fortunés résidants dans de beaux immeubles haussmanniens. L’or noir créé de Bakou une cité moderne.

Par convoitise, dès 1883 les Rothschild débarquent sur le marché russe, financent le chemin de fer Bakou-Batoum sur la mer Noire, brisent par opportunisme l’isolement de Bakou et ouvrent le courant d’exportation du pétrole caucasien en Europe. En 1886, l’illustre lignée fonde la Compagnie Pétrolière de la Caspienne et de la Mer Noire, qui transfert le pétrole de Bakou jusqu’en Angleterre. En 1892, un accord est contractée avec Shell qui pourvoit tout l’Extrême-Orient en pétrole de la Caspienne dans l’ensemble de l’Asie.

Simultanément, en 1885 W. H. Libby (« ministre des affaires étrangères » à la coupe de Rockefeller) propose une association lucrative aux Nobel tout en menant des tractations secrètes avec la famille Rothschild. L’échec des négociations provoque une guerre sans merci des prix où tous les coups sont permis. Dans sa volonté d’entraver le marché russe, la Standard Oil de Rockfeller soudoira des ingénieurs de Nobel pour qu’ils ajoutent de l’eau dans le kérozène. Encore une forfaiture. Entre les trois protagonistes, la lutte intestine ne connaît plus de fin et prend de l’ampleur.

Face à un marché du pétrole verrouillé (bloqué en Asie par Rothschild et la Shell, bloqué aux Etats-Unis et dans une partie de l’Europe par Rockfeller), Nobel est contraint de mener une lutte forcené pour préserver ses intérêts.

Entre en scène, Staline, alors agent des services secrets russes mais surtout 33ème degré Illuminati !

Depuis des années, le Caucase était devenu le centre de l’organisation Nina, vaste opération de propagande des textes révolutionnaires de Lénine (‘les thèses d’avril’), lui-même agent des Rothschild (missionné par Bismarck pour traverser l’Allemagne vers la Russie afin de la déstabiliser et la fragiliser, la Russie de l’époque était un colosse aux pieds d’argile).

Depuis Bakou, les idées révolutionnaires marxistes s’egrenèrent et se répandirent comme une trainée de poudre au coeur de la Russie tsariste. Les idées socialo-marxistes sont renforcées par les conditions tant misérables qu’indignes de travail de l’industrie pétrolière russe.
De là jaillit un prolétariat converti aux idées révolutionnaires.

Le résultat ne se fait pas attendre.
Dès 1903, les grèves insurrectionnelles éclatent à Bakou fomenté par Joseph Djugachvili, dit ‘Staline’, alors responsable bolchevique pour le Caucase. Il multiplie à l’envie les opérations ‘coups de force’ contre les intérêts des Nobel avec un certain succès. Deux ans plus tard, lors de la révolution de 1905 contre l’autocratie russe des Romanov, qui conjuguent le mouvement en révolte populaire, où les grèves se mêlent aux affrontements religieux entre Tatars musulmans et Arméniens chrétiens. Dès lors le tsar est obligé de lâcher du lest.

L’alarme sonne en Russie et incite les Nobel à se redéployer en Roumanie où des gisements pétroliers ont été découverts.

La révolution bolchevique d’octobre 1917 et la Paix de Brestlivstok portent un coup fatal à toute l’industrie pétrolière de Bakou et du Caucase. La Standard Oil s’installe alors dans le Caucase jusqu’à la fin de 1920, face à une guerre civile qui sévit en Russie : la terreur blanche (financé par le capitalisme mondial).
Alors réfugiés à Paris, les Nobel vendent aux Américains l’ensemble de leurs intérêts pétroliers russes.
La Standard Oil conservera ses positions stratégiques en Russie devenue Union Soviétique.

Avec le consentement tacite de Staline, qui devenu maître de cet empire, mettra fin brutalement aux concessions étrangères et par delà même devient maître de l’échiquier économique international.

Son rôle antichristique sera d’imposer le communisme dans une moitié du monde pour permettre la guerre froide à venir et avec celle-ci la destruction des nations et aussi de toute spiritualité (par massacre dans le monde communiste et par la consommation et les mœurs débridées dans le monde capitaliste ultralibéral).

Staline aura ainsi favorisé l’application du plan Illuminati.

1ere guerre mondiale, création d’une superpuissance communiste (Russie) mondialiste et conquérante (internationale communiste) qui permet en face un capitalisme multinational transnational et mondialiste qui prive les nations de leur pouvoir (2ème guerre mondiale) sous prétexte d’union contre le danger communiste (OTAN) et permet d’imposer une gouvernance mondiale par l’ONU censé garantir la paix.

La position des Rothschild persistera malgré tout en tant que Roi du pétrole en déplaçant ses soldats en Orient, source de conflits à venir, permettant la continuité du plan des élites Illuminati.

Résumé du Plan Illuminati du Deep State :

Suite à la puissance communiste (1ère étape du plan), les élites créent la puissance islamique (2ème étape du plan), qui sera remplacé par le communisme chinois et russe (3ème étape du plan; pour l’instant empêché par d’un coté Trump et de l’autre côté Poutine, dans leur guerre actuelle contre le Deep State, mais qui sera finalement imposé à marche forcé après le départ de Poutine par un coup de force panslaviste militaire) qui s’unira à l’Islam pour détruire le monde Judéo-Chrétien en Occident et les spiritualités authentiques (chrétiennes et non chrétiennes dans le monde entier)…

Ce sera alors l’avènement de l’Antechrist qui s’imposera au travers d’une troisième guerre mondiale qui démarrera dans quelques années.

Cordialement,

 

  • Grand Master Trump

    Trump aïķidoka

    Trump aïķidoka Un président posé, serein, qui va droit au but. Voilà ce que montre cette i…
  • Mass medias

    La marque de l’État profond

    La marque de l’État profond. La marque de l’État profond La marque de l’…
  • Propulsion

    Le dessous des cartes

    Space X : A Deep Space Winner et… Deep State Killer.   Dossier en 5 parties Som…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Analyses Prophétiques
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La grande braderie française

La grande braderie française. Ce qui se passe en France n’est pas un cas isolé en Eu…