Accueil Géostratégie militaire Raid sur la CIA du 18 novembre 2017

Raid sur la CIA du 18 novembre 2017

Commentaires fermés
1
674
CIA

“18 Novembre, le jour où le Deep State s’effondra”

Avant-propos :

Ce qui suit est un article qui se veut exhaustif.
La source des informations est un scientifique du spatial connaissant toutes les technologies du programme « Solar Warden », et qui est également un Remote Viewer (vision à distance du passé – présent – futur comme Ingo Swann).
Son identité vous sera communiquée durant l’année 2019, lorsque les grands procès que prépare le Président Donald Trump seront annoncés.
Il vous est communiqué toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez enquêter et faire vos recoupements.
Il est question ici de la vague Q.
Comme il a été signalé lors du précédent article, Q utilise le summum des technologies de guerre électronique et de furtivité électroniques de l’US Navy. Aucun hacker ne pourrait même l’approcher électroniquement. Il est intraçable même par le Deep State que s’emploie à nettoyer le Président des Etats-Unis (politique du « Drain the swamp »).
Toute attaque physique ou juridique contre Q se solderait par une extermination physique immédiate des attaquants.
Il s’agit d’une unité non répertoriée des forces spéciales des Marines sous le commandement exclusif et direct du Président Donald Trump, qui possède l’équipement militaire d’une division entière de Marines et qui n’apparaît dans aucun des budgets militaires officiels. C’est cette force ultrasecrète qui a effectué 8 des 12 raids aéroportés simultanés du 18 novembre 2017 contre 8 des 12 principales agences du renseignement américain [CIA, NSA, DIA, FEMA, DEA (Drug Enforcement Administration), FFS (Financial Fluxes Survey), TWU (Toxic Weapons Unit), MDWU (Mass Destruction Weapons Unit)]. Les Navy Seals ont effectué au même instant les 4 autres raids [FBI (à Washington DC et à Quantico), UTW (Unidentified Trade Exchanges), IME (Internal Mobility Enforcement), NCTE (National Counter Terrorist Enforcement)].
Cette division ultrasecrète de Marines ainsi que les Navy SEALs ont occupé militairement ces 12 agences durant 44 heures précisément (du 18 novembre en fin d’après-midi au 20 novembre au soir).
Ils ont capturé tous les ordinateurs et les données dont Q nous a fait part ces derniers mois et arrêtés 319 officiers et hauts fonctionnaires de ces 12 agences :
114 CIA, 16 NSA, 19 DIA, 23 FEMA, 15 DEA, 13 FFS, 22 TWU, 38 MDWU, 29 FBI, 5 UTW, 6 IME, 19 NCTE.
Durant la phase de descente en rappel, depuis les V22 Osprey, sur le siège de la CIA à Langley, les unités spéciales de la CIA ont riposté par un tir massif contre les V22, qui s’est soldé par 20 morts de la CIA durant l’assaut, (dont 16 abattus par les mitrailleuses gattlings des V22) et 4 morts et 5 blessés du côté des Marines.
Durant les 44h d’occupation de la CIA, tout le monde a dû obéir aux Marines car ils ont étés informés de l’ordre présidentiel ordonnant leur exécution immédiate en cas de refus d’obéissance.
Après leur départ, les 20 cadavres d’agents de la CIA, tués lors de l’assaut, ont étés remis aux services de médecine légale de la Navy à Norfolk. Parmi les 20 cadavres, 4 étaient des humains très hauts gradés de la CIA. Les noms et grades sont communiqués ci-dessous.
A l’immense surprise des forces spéciales de la Navy, les 16 autres agents de la CIA n’étaient pas vraiment humains. Il s’agissait de corps humains clonés (des êtres sans âme) à capacité physique de combats augmentées !
Même si Q nous éclairera en détail les prochains mois sur ces sujets, sachez que Donald Trump est en train de changer, très progressivement, tous les cadres de ces agences de renseignement.
Tous les anciens responsables seront interpellés à partir d’avril 2019.
Ils seront emprisonnés à Guantanamo, comme les 319 hauts responsables interpellés le 18 novembre 2017, et jugés par des tribunaux militaires durant les mois suivants. Les chefs d’inculpation sous scellé sont tellement graves (haute trahison, massacres de masse, sacrifices humains d’enfants par milliers, etc…) qu’ils seront peut-être tous exécutés (dans les 92h suivant leur condamnation).
Partie I : L’assaut de la CIA
*** Les 4 agents de la CIA tués durant l’assaut ***
  • Michael Mehdi :
Michael Mehdi, musulman américain d’origine algérienne, 48 ans.
Directeur général de la section Moyen-Orient, numéro 36 de la direction de la CIA.
Abattu de 4 balles dans la tête à 18h36min.
Motif : a abattu de 4 balles dans le thorax le capitaine des Marines Michael Imijikoff, 27 ans, sur la pelouse Sud-Ouest à l’arrière du siège de la CIA.
Michael Imijikoff laisse une fille de 4 ans et demi, une fille de 9 ans et demi et un garçon de 13 ans et demi.
  • Phillip Mijejil :
Phillip Mijejil, 39 ans, musulman américain d’origine albanaise.
Directeur général de la section des opérations spéciales Centre-Europe, numéro 28 de la direction de la CIA.
Abattu de 3 balles dans la tête à 18h35min sur la pelouse Nord-Ouest à droite du siège de la CIA.
Motif : a abattu de 4 balles dans le thorax le capitaine des Marines Igor Ivanovitch, 33 ans.
Igor Ivanovitch laisse un fils de 4 ans et demi.
  • Michael Kohler :
Michael Kohler, 42 ans.
Directeur général de la section des opérations spéciales « homeland ». Il s’agit de la section qui opère les assassinats de citoyens américains sur le territoire des États-Unis (par exemple, Robert Kennedy, Martin Luther King, John-John Kennedy Junior et sa compagne, etc…). Numéro 19 de la direction de la CIA.
Abattu de 4 balles dans la tête à 18h39min.
Motif : a blessé gravement trois Marines de 14 balles au thorax, dont le capitaine des Marines Karl Meyer, commandant la 934th. Killer Unit, blessé de 5 balles dans le latéral thoracique droit.
  • Mozor Hosseini :
Mozor Hosseini, musulman américain chiite d’origine iranienne, 47 ans.
Chef des opérations de la zone Perse (Iran-Afghanistan), numéro 47 de la direction de la CIA.
Abattu de 5 balles dans la tête à 18h41min sur la pelouse Nord-Est devant la façade de l’entrée principale de Langley.
*** Les 16 « super soldiers » ***
A tout cela, s’ajoute 16 « super soldats » abattus, qui sont des clones Humains à performances de combat renforcées fabriqués par centaines de milliers dans l’immense complexe souterrain de Pine Gap situé au centre de l’Australie à 32 km sous Terre.
Ce D.U.M.B (Deep Underground Military Base, ou Base Militaire Souterraine Profonde) est l’un des deux plus gros avec celui de Denver-Colorado. L’élite Illuminati du Deep State possède 240 DUMBs répartis dans le monde entier et construits entre 1961 et 2013.
À noter qu’il existe aussi très précisément 2232 DUMBs peuplés exclusivement d’aliens – démons reptiliens et insectoïdes pour lesquels travaillent les illuminati.
Partie II : Le 523ème bataillon Warrior
Raid sur la CIA du 18 novembre 2017 dans Géostratégie militaire
*** L’ordre d’assaut ***
Suite à un coup d’État imminent organisé par Barrack Hussein Obama avec l’aide de 12 agences américaine ainsi que d’éléments de l’armée de l’air et de terre, l’ordre d’assaut des sièges des 12 agences de renseignement a été signé par Trump, en la seule présence du vice-Président Michael Pence le 17 novembre 2017 à 17h23min dans le bureau ovale.
Le document ultra secret signé est le S.P.A (Special Presidential Assessment)
n° Z5468958ML5497.
*** La division Yankee-Zoulou ***
Les 6 unités de Marines de l’assaut du 18 novembre 2017 sur le siège de la CIA à Langley en Virginie se sont réparties comme suit : chaque convertible V22 a reçu 6 Marines, une unité comprend 2 sticks de 6 Marines, soit 12 hommes.
Douze V22 furent affectés à l’opération, appartenant tous à la nouvelle base ultra secrète « Lima-X » (à Tampa en Floride).
Il s’agit de la nouvelle division d’élite de Trump qui n’obéit qu’au seul président des Etats-Unis.
Cette division de Marines a été créée le 13 mars 2017 et son nom est – révélé ici pour la première fois – « Division Yankee-Zoulou ».
Elle comprend 9 bataillons dont les noms sont : 1- Warrior, 2- Tirana, 3- Württenberg,
4- Mozambique, 5- Zebra, 6- Worcester, 7- Mike, 8- Tango, 9- Kilo.
La division Yankee-Zoulou est commandée par le Général de Division – 4 étoiles – Walter Mikem
*** Le 523ème bataillon Warrior ***
Pour cet assaut à la CIA, le Général Mikem a assigné le « 523th Warrior Batallion » (523ème bataillon « Warrior ») de la Division Yankee-Zoulou.
Afin de faire taire, une fois pour toutes, la presse illuminati et ses debunkers, voici le tableau d’assaut complet avec les zones d’assaut de chaque unité des 6 unités du bataillon Warrior, l’heure d’assaut ainsi que l’immatriculation de chaque convertible de chaque unité utilisés ce jour-là !
 dans Révélations
Conclusion
*** Les actions effectuées ***
Les 12 principales agences du Renseignement américain ont étés attaquées simultanément. Chacune fût attaquée par un bataillon de la nouvelle division Yankee-Zoulou.
L’occupation des bâtiments eût lieu du 18 novembre 18h40min au 20 novembre 20h47min.
Comme la Division Yankee-Zoulou ne comprend que 9 bataillons, 3 bataillons supplémentaires de Navy SEALs furent également impliqués qui se sont occupées de certaines agences mineures.
Toutes ces agences ont étés occupées et isolées du monde du 18 novembre jusqu’au 20 novembre 2017.
A Langley, 7 ordinateurs ont étés confisqués, et évacués par camions. 114 officiers supérieurs de la CIA ont étés arrêtés, puis enfermés à Guantanamo jusqu’à ce qu’ils soient jugés par une cour martiale. Le même jour, 29 officiers du FBI et 16 officiers du NSA ont étés arrêtés. Tous sont passibles de la peine de mort pour haute trahison et crimes contre l’humanité, ils ont étés jugés coupables de milliers de meurtres y compris américains sur le sol américain. Ils seront exécutés.
Du côté des Marines, 4 Marines ont donné leur vie pour votre liberté lors de ce raid (ils ont secrètement étés enterrés avec les honneurs militaires au cimetière d’Arlington sur ordre direct de Donald Trump, le 23 novembre 2017 à 15h23.
Il leur a été remis 4 Medal of Honor à titre posthume.
Cordialement,
Publié et diffusé le 25 septembre 2018.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Géostratégie militaire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La NSA appartient aux patriotes

La NSA appartient aux patriotes « Notre mouvement a pour objectif de remplacer …