Accueil Deep State La force de Trump

La force de Trump

Commentaires fermés
0
764
Amour

La force de Trump

Vous le savez tous, Trump est attaqué de toute part puisqu’il fait la guerre aux forces maléfiques incarnées par le Deep State (‘Etat profond’). Il fait tout ce qui est en son pouvoir pour débarrasser l’Etat d’un système sclérosé par la corruption. Au jeu des chaises musicales, les uns après les autres quittent toutes les instances du pouvoir américain par peur.

Trump révèle sa force bienfaitrice pour son peuple et pour son pays : rien d’autre.

Stratégiquement, il ne s’est pas pressé pour faire arrêter les plus hauts responsables dont près de 100 000 actes d’inculpation sont d’ores et déjà sous scellé. Il a temporisé, tout en se montrant respectueux de la légalité la plus parfaite des lois américaines depuis le berceau de la démocratie États-Unien. Sa principale force est d’avoir été procédurier jusqu’au dernier détail. Ce qui fait que toutes les forces d’opposition à son œuvre de justicier ne peuvent le concurrencer sur ce terrain.

Ces puissantes forces espéraient, que puisque il leur avait déclaré la guerre, il allait faire des entorses à la Loi, ce qui leur aurait permis de déclencher une procédure d’impeachment.

Or par manque de preuves, cette procédure n’a pas eu lieu et n’aura jamais lieu.

Le lion à la coiffure platine, jugé si vulgaire et incompétent, a plus d’une cartouche à son fusil car lui respecte la Loi, et n’a commis aucune infraction judiciaire (que ce soit envers les femmes, que ce soit envers les minorités ethniques, etc.) et même au-delà, lutte contre toute forme de corruption.

Jusqu’alors tous les autres présidents ont violé la loi allègrement (même Kennedy).

Trump, est dans ce domaine, irréprochable, c’est là, la pureté de sa force.

Le président américain, en toute transparence, a toujours tenu ses promesses. Parmi celles-ci, il a promis de déclassifier certains documents secrets, et des documents d’enquête judiciaire.

L’attente pour certains s’est montré insoutenable, certains l’ont abandonné, l’ont trahi et d’autres ont même insinué qu’il n’était qu’un soldat au service des forces du mal.

Il aurait pu forcer la publication des documents FISA l’an dernier et complaire à certains, mais prenez conscience, s’il l’avait fait, il aurait violé, ne serait-ce qu’un tout petit peu la légitimité de l’esprit des lois. Pas la loi elle-même mais l’esprit des lois, si chère à Montesquieu.

Pour la petite parenthèse, Montesquieu, philosophe des Lumières, dont les idées ont inspiré la naissance de la démocratie américaine, le premier à esquisser la séparation des pouvoirs , législatif, exécutif et judiciaire, pour mettre un terme à l’arbitraire du pouvoir absolu. Trump, en respectant l’esprit des lois, se soumet à cette séparation des pouvoirs et n’interfère pas, lui chef de l’exécutif sur les autres sphères du pouvoir… d’où ces ennuis.

Certains opposants auraient pu lui reprocher une supposée transgression à l’esprit des lois américaines en contournant le pouvoir judiciaire. Or dans le respect de la Loi, Trump a délibérément attendu, en se faisant injurier et accusé de toutes les vilenies possibles, pour que au moment où cela soit publié, ça le soit légalement et qu’il n’y est plus aucune discussion possible.

C’est très fort !

De plus, en ce qui concerne les arrestations et les exécutions qui doivent être prononcés, il est probable qu’il ne fera des révélations publiques qu’à la fin de l’année prochaine, c’est-à-dire juste avant le lancement de l’année électorale. Ce qui fait que lorsqu’il va être révélé les crimes abominables qu’ont commis certaines recrues du parti démocrate ainsi que certains républicains, il est évident que parmi les démocrates, ils seront choqués et ne voteront plus pour le parti démocrate.

Si Trump n’annonçe pas les arrestations maintenant et les jugements en perspective, c’est afin qu’au moment de la campagne électorale américaine pour 2020, les citoyens américains soient pleinement conscients des faits, ce qui permettrait d’affaiblir toute la crédibilité des potentiels adversaires démocrates de Trump.

Rendez-vous compte de ce dont il est question : il est probable, à la fin de l’année 2020, que 80 % du sommet politique américain sera soit en attente de jugement, soit en prison, voire exécuté (parmi les 100 000 arrestations programmés, il est question de milliers d’hommes et de femmes politiques parmi les plus importants des hautes sphères américaines qui ne sont autres que de grands criminels et qui seront jugés par des tribunaux militaires).

Une bonne partie des forces du mal qui œuvrent contre la démocratie américaine se trouveront dépouillés de leur pouvoir malfaisant. Parmi les candidats qui auraient pu se représenter aux élections, certains seront contraints de se retirer.

La stratégie de Trump se montre dès lors infaillible vis-à-vis des ennemis de la démocratie américaine. Et lui assurera la victoire pour son deuxième mandat.

Trump a démontré que la Cabale n’était pas intouchable : par exemple, le sénateur John McCain, pourtant héros de la guerre du Vietnam et l’ancien président des Etats-Unis Georges Bush Père, l’un des plus hauts gradés de la Cabale et l’un des hommes les mieux protégés des Etats-Unis, ont tous les deux subi les foudres de la justice de Trump puisqu’ils ont tous les deux étés jugés et exécutés dans le plus grand secret par des Tribunaux militaires. McCain a été arrêté et exécuté pour différents crimes, le plus grave ayant été de participer à la création et à l’armement de l’Etat islamique. Et Georges Bush Père, a été jugé et exécuté comme je l’avais expliqué dans un précédent article. Ce dernier allait mourir dans les six mois, Trump tenait à ce qu’il soit jugé et exécuté avant sa mort pour les nombreux crimes dont il était accusé.

D’autres grands noms de la cabale comme Bill Clinton, Hillary Clinton, Joe Biden, etc. seront à leur tour jugés et condamnés, voire exécutés pour leurs crimes abominables.

L’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, qui prépare dans le secret son retour, même si certains estiment que cela est impossible, fera l’objet d’un mandat d’arrêt international pour ses multiples crimes contre l’humanité et faits de Haute trahison. Il est probable qu’il arrive à fuir et à se faire discret pendant plusieurs années pour échapper à la justice américaine. Son épouse Michèle Obama a beau écrire des livres, faire parler d’elle et lui faire de la publicité dans l’idée de préparer sa future campagne, cela ne change rien à son acte d’accusation et à son inculpation.

Quel que soit leurs grades, leurs fonctions, le président Trump a montré à la Cabale qu’ils n’étaient plus intouchables et que leur tour viendra. On peut donc comprendre pourquoi ils sont terrifiés d’autant plus qu’ils ne savent pas quand ce sera leur tour.

Les deux années qui viennent promettent d’être spectaculaires et pleines de révélations.

Ainsi comme le dit Q « enjoy the show ».

Durant ces deux dernières années, Q n’a montré qu’un bref aspect des choses en cours. Il permet aux américains d’une part et à ceux qui le suivent d’autre part, de comprendre les différentes connexions existantes entre les clans, tant illégitimes que maléfiques agissants en réseaux.

La Q Force essaie de faire prendre conscience très progressivement que toutes ces connexions (Saoud, Rothschild, Clinton, etc.) tournent autour de l’Islam (l’Islam étant la religion qui sera imposée à l’humanité lors du règne de l’antéchrist). C’est la raison pour laquelle, les extrémismes islamistes ainsi que leurs sources (l’Arabie Saoudite et dans une autre mesure l’Iran) sont protégés par la Cabale encore en place car elle prépare la prise de pouvoir de ces islamistes au niveau mondial, et ainsi provoquer l’extermination de l’humanité. Toutes ces connexions tournent autour de l’islam. Mais ce n’est pas facile de montrer cela aux gens.

En revanche, à la suite de son deuxième mandat, après son départ, la Cabale va se revigorer durant 3 ans et demi, en reprenant son emprise sur le pouvoir américain. Ils poursuivront leur plan, celui-ci ayant été déjoué par Trump. Le plan de la Cabale (‘Etat profond’) consiste d’une part à placer aux plus hautes sphères du pouvoir des islamistes et d’autre part à déclencher une troisième guerre mondiale, engendrant sur Terre l’Apocalypse évoqué par tous les prophètes authentiques.

Cette Apocalypse aura lieu une fois Trump écarté du pouvoir.

Références conseillées :

https://qmap.pub/

http://clearlook.unblog.fr/2019/04/05/le-plan-daction-de-trump-et-de-la-q/

http://clearlook.unblog.fr/2019/03/03/bakou-lhistoire-maitresse-du-conglomerat-rothshild-nobel-plein-feux-sur-lelite-illuminati-dans-la-guerre-de-lor-noir-et-devoilement-du-plan-illuminati-du-deep-state/

http://clearlook.unblog.fr/2019/03/02/lart-de-la-guerre-selon-sun-trump-tsu/

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/28/un-president-gagnant/

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/18/la-troisieme-guerre-mondiale/

http://clearlook.unblog.fr/2019/04/22/soros-maitre-chanteur/

http://clearlook.unblog.fr/2019/04/19/rapport-mueller-circulez-il-ny-a-rien-a-voir/

http://clearlook.unblog.fr/2019/03/22/le-fantasme-islamiste-nest-pas-parti-en-fumee/

Ajout le 2 mai 2019 : Q annonce que l’offensive débute (message n°3331).

Vous assistez à la destruction systématique de l’ANCIENNE GARDE.

Mai 2019 – ‘coup d’envoi’ ‘début’ ‘offensive ».

Bon spectacle!
Q

L’ancienne garde est la tête dont je vous ai parlé dans divers articles : le sommet de la pyramide (du système exécutif américain).

Leur tour est arrivé.

Enjoy ^^

Q Post Mai 2019

Cordialement,

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Un juge parmis les justes

Un juge parmis les justes. - Le plan de paix de Trump, un plan anti-Rothschild - I Le dern…