Accueil Deep State L’arnaque du siècle

L’arnaque du siècle

Commentaires fermés
0
717
Oh lala

L’arnaque du siècle

Les ateliers du Club de Rome créèrent l’arnaque du « réchauffement climatique provoqué par l’homme ».

L’agenda est connu depuis les années 90 et le plan est simple : établir des prétextes pour désindustrialiser l’Occident tout en instaurant une politique d’austérité afin d’instaurer un esclavage à l’échelle mondiale.

Qu’il s’agisse d’Al Gore (vice-président des Etats-Unis sous le mandat de Bill Cinton), Maurice Strong (fer de lance des Rothschild et des Rockefeller), etc. ces escrocs ont tous propagé le même mensonge.

L’escroquerie du « changement climatique » fût révélée dès 1991 par la publication The First Global Revolution, A report by the Council of the Club of Rome, qui affirmait : « Nous avons cherché un ennemi commun contre lequel nous unir, et nous avons pensé que la pollution, la menace du réchauffement climatique, le manque d’eau, les famines et d’autres choses de ce genre étaient de bons sujets ». En substance, ce document indiquait que « le véritable ennemi, c’est l’humanité ».
Rendez-vous compte ! On nous a vendu, et nous avons admis, l’idée que les êtres humains sont le véritable ennemi ! On peut ainsi justifier toutes les actions nécessaires contre cet ennemi, c’est-à-dire contre la vie humaine et contre la liberté !

Il fallait que l’arnaque perdure. Il fallait donc faire croire qu’un groupe de spécialistes, des « scientifiques climatologues », corrigent les données observées afin que l’arnaque du « réchauffement climatique » d’origine anthropique persiste et semble bien réel. Et dès qu’un phénomène naturel d’importance, tel que El Nino qui réchauffe l’océan Pacifique, apparait, on manipule subtilement les données pour enrichir le scénario du changement climatique provoqué par l’homme. On finance avec des millions, des groupes de pression, politiques et scientifiques, pour qu’ils soutiennent le mensonge, tout en invoquant la transformation de la société, demandée par l’Agenda du Deep State. On met en place aux rôles-clés des acteurs, corrompus, d’où ils peuvent influencer les autorités qui s’occupent du changement climatique.

L’objectif, établi de longue date, est la désindustrialisation. Ce qui permet de promouvoir que l’effondrement de la société industrielle est l’espoir pour sauver la planète…
L’acceptation inconditionnelle du paradigme est alors instaurée dans les différents programmes éducatifs, universitaires, et médiatiques. On diabolisera le dioxyde de carbone (« le CO2 est un gaz toxique »), uniquement pour diaboliser l’industrialisation, et on oubliera rapidement que sans lui, la Vie sur Terre n’existerait pas, on créera des liens saugrenus entre celui-ci et l’effet de serre comme si sa contribution était maximale… Doit-on rappeler que l’eau sous sa forme gazeuse est aussi un gaz à effet de serre beaucoup plus important que le CO2 et qui se trouve en quantité vingt fois plus importante dans notre atmosphère, de 1% alors que le CO2 ne représente que 0,04%…

Mais voilà, les gens ne se documentent pas.
En 2015, de vrais climatologues ont écrit au président Obama…, remettant preuves à l’appui les arnaques erronées du réchauffement climatique, montrant les trucages, et comment de soi-disant experts ont maquillés les données, afin de ne pas tenir informé les personnes.

Complément :

Hello les amis,
J’ai passé un moment à lire cet article.
C’est une vraie bombe ! Cela confirme d’une part le changement de régime solaire (changement de couleur qu’on observe), et d’autre part que le rayonnement solaire est bien responsable du réchauffement du système solaire dans son ensemble et du réchauffement terrestre (qui n’est donc pas lié à un prétendu effet de serre dû au gaz carbonique).
Le GIEC le savait depuis le début puisque c’est eux qui ont inventé cette foutaise pseudo scientifique.

Le but étant de désarmer l’occident par une ruine industrielle et économique afin de pouvoir le détruire pendant et après la 3ème GM.

Voilà pourquoi Trump à quitté tous les accords sur le climat et n’a pas signé le COP21 qui est un piège mortel.

https://springerplus.springeropen.com/articles/10.1186/2193-1801-3-723

Maintenant que les peuples s’éveillent, les hommes sont de plus en plus conscients que la société vers laquelle le NOM voulait nous entraîner est une société à la Hunger Games.

Cordialement,

(Publié et diffusé le 3 janvier 2019)

  • CO2

    Le réchauffement climatique part en fumée

    Le réchauffement climatique part en fumée Il y a des histoires farfelues qui permettent à …
  • Save the world

    L’argent fait le beau temps

    L’argent fait le beau temps. L’influent Georges Soros agit sur nos vies en ven…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

En laisse les démons !

En laisse les démons ! Le président Trump est en passe de créer une nouvelle Amérique, cel…