Accueil Deep State L’éducation sexuelle pour les nuls.

L’éducation sexuelle pour les nuls.

Commentaires fermés
0
425
C'est moi de partout partout

L’éducation sexuelle pour les nuls.

L’école se charge d’expliquer aux petits-nenfants comment on fait les bébéuh…

Là où le problème semblait si simple à résoudre, même en détournant la cigogne et les choux-fleurs, on pouvait dire, sans embage, que le papa semait la graine dans le ventre de maman et que neuf mois après ça faisait un petit nenfant. Sans oublier de préciser le plaisir de papa à déposer sa graine dans le ventre de maman, qui elle aussi était très contente !

Mais aujourd’hui, ça se corse…

Dans le cerveau, un brin perturbé, du petit nenfant, il comprend qu’il y a parfois deux papas ou deux mamans, voire un papa qui ressemble à une maman, et vice-versa, voire les deux.

Et moi petite fille, je peut devenir plus tard un grand garçon, et que moi petit garçon, je peut devenir plus tard une grande fille.

Conclusion: si a quatre ans, vous avez compris ce phénomène, alors donnez moi des cours, parce que moi j’ai rien compris du tout, du tout, du tout. Bon je vous laisse, je vais à l’école en enfilant ma jolie robe arc-en-ciel. A ce qu’il paraît la nouvelle éducatrice va me mettre un bon point. Bisous partout !

Bisous bisous

Sans entrer dans des débats d’avance fumeux, sur la part d’inné et d’acquis, intrinsèques à la théorie du genre, on peut légitimement s’interroger sur la légitimité d’embrouiller les têtes des charmantes petites bouilles.

Cordialement,

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Nicolas Berggruen, dans les coulisses de la Cabale

Nicolas Berggruen, dans les coulisses de la Cabale Introduction Que diriez-vous d’un…