Accueil Deep State Des mariages célébrés en Enfer !

Des mariages célébrés en Enfer !

Commentaires fermés
0
634
Monsanto

Des mariages célébrés en Enfer !

Connaissez-vous IG Farben ?

Une entreprise, un conglomérat ou un sorcier chimiste ? Un peu de tout ça certes, mais surtout du sang sur les mains.

En effet, IG Farben était le fournisseur officiel du Zyklon B, pesticide à base de cyanure, utilisé dans les chambres à gaz des camps d’extermination durant la deuxième guerre mondiale.

Par la suite, son successeur fût ‘inventeur des ingrédients de l’agent orange, le napalm, qui tua massivement les vietnamiens en guerre contre les États-unis.

Bref, IG Farben n’était autre qu’un empoisonneur a grande échelle.

IG Farben n’est pas un cas isolé de multinationale génocidaire. Ce n’est qu’un exemple du cartel tant criminel que toxique régnant dans les économies mondiales.

En effet, à l’heure actuelle ce cartel criminel international des guerres d’hier sévit à nouveau !

Pour ne pas les citer : Monsanto, Bayer, BASF, DuPont, Dow Chemical, Syngenta, et bien d’autres.

Ces multinationales sont expertes en agence matrimoniales et se montrent très fusionnelles dans leurs pratiques.

En 2017, Monsanto tenta d’acquérir Syngenta, finalement racheté par ChemChina pour 43 milliards de dollars, qui fusiona avec Sinochem en 2018, tandis que Dow Chemical racheta Union Carbide, responsable de la fuite de gaz toxique (tragédie Bhopal) qui a touché des millions de personnes et qui constitue un génocide. Dow Chemical fusiona avec DuPont lors d’une opération 130 milliards de dollars. Et pour finir la liste noire, Bayer acheta Monsanto pour 66 milliards de dollars.

Avec ces mariages à répétition, 70% de l’industrie agrochimique mondiale est entre les mains de trois multinationales seulement.

En effet, Monsanto et Bayer ont fusionné en 2018, un mariage célébré a la suite d’une longue histoire commune : en partageant leurs technologies, elles ont fabriqués des explosifs et des gaz toxiques mortels et les ont vendues lors des deux guerres mondiales aux alliées comme à leurs adversaires.

De plus le groupe pharmaceutique et chimique allemand Bayer, filiale du consortium chimique IG Farben sous le régime nazi n’était autre que le bras économique d’Hitler, et première source monétaire pour l’Allemagne d’avant guerre.

Pour votre information, Bayer pratiquait des expériences médicales sur les déportés qu’elle se procurait dans les camps de concentration, et achetait par la même occasion des lots de femmes au tristement célèbre Auschwitz.

Que de vies ravagés, que de vies arrachées, que de vies gazées par ce chimiste de l’enfer !

La plupart de ces industries de l’enfer ont étés jugés et reconnues coupables de crimes de guerre. IG Farben fût condamnée pour crimes contre l’humanité à Nuremberg mais bien que dissoute conserva un statut juridique malgré son démantèlement entre les sociétés Bayer, BASF et Hôchst.

IG Farben Nuremberg

Démantelée IG Farben renaît cependant sous la forme de MOBAY (MOnsantoBAYer) en 1954 sa digne héritière. Cette dernière est tristement connue pour avoir fourni, comme précisé plus haut, les ingrédients de l’agent orange : près de 75 millions de litres de défoliants et d’herbicides MOBAY furent pulvérisés sur le Sud-Vietnam.

Les conséquences actuelles de l’usage du napalm persistent encore : malformations congénitales chez les nouveau-nés, maladies chroniques et développement de cancers chez les adultes en raison de l’exposition aux produits chimiques de MOBAY.

MOBAY s’est engraissé sur le dos de la souffrance et de la mort de millions de vies.

Les choses ont-elles changées depuis ces révélations ?

A l’heure d’aujourd’hui, le cartel toxique issue de l’enfer est bel et bien reconstitué : Bayer CropScience AG et Monsanto ont contracté un nouveau mariage promis à de nouveaux génocides. Ils développent, en effet, tout l’attirail juridique (brevets, accords de licence croisés, fusions-acquisitions, etc) afin de monopoliser les industries agroalimentaires et biotechnologiques, et cela dans une perspective de destruction et de l’humanité et de la planète.

Toute cette industrialisation de la mort perdure encore aujourd’hui et font de Monsanto-Bayer l’IG Farben des temps modernes.

Ce cartel chimique d’alliances sacrées font fi de la loi en la contournant habilement pour l’enfer de tous. Expérimentée durant les camps de concentration, cette chimie sataniste continue d’agir aujourd’hui sous un tout autre registre aussi maléfique : l’agroalimentaire et les biotechnologies.

D’un génocide, ils passent sans vergogne à un écocide sous la couverture de l’expérimentation scientifique et de l’innovation.
Revêtant l’affublement d’ingénieurs génétiques, sauvant les pays du tiers-monde de la famine, et protégés par des instances armées privés (Blackwater-Academi), en réalité ils les rendent dépendants de leurs technologies : OGM et pesticides. Ce n’est autre qu’un hold-up sur la nature et sur l’homme qui continue finalement à empoisonner les plus pauvres.

Blackwater Worldwide – Academi, bras armée du Nouvel Ordre Mondial :

http://clearlook.unblog.fr/2019/02/14/blackwater-worldwide/

Blackwater

Spécialisés dans la mort, ces multinationales avancent masqués et continuent de sévir. Et cela, toujours masqués, et étrangement, durant leurs crimes, protégés par la loi.

En effet, tous leurs méfaits sont légaux, mais nullement légitimes. Ils obéissent à la loi mais non à la morale. Ils obéissent au relatif du droit étatique mais non au droit universel de l’humanité. Or le droit universel censé inspiré le droit constitutionnel montre le décalage entre l’arbitraire et la Loi avec un grand L.

En effet, ils se protègent en étant partout à la fois, devant, derrière, d’un côté et de l’autre côté : à titre d’exemple, Michael R. Taylor, figure à la fois dans Monsanto et dans l’hygiène alimentaire… un comble ! Et tout ceci avec la complicité de Barack Hussein Obama.

Michael Taylor

Après le Zyklon B, le napalm, place aux OGM !Dont la nocivité est aujourd’hui enfin dévoilé.

Les chambres à gaz furent le premier terrain d’expérimentation de la mort de ces multinationales. Aujourd’hui les OGM préparent un même génocide encore ignoré de la plupart d’entre-nous.

Comme à l’époque de la seconde guerre mondiale, ils agissent dans une perspective d’extermination, insidieuse, silencieuse, et redoutablement efficace.

Fed is DEAD Deep state

Ces multinationales constituent le bras armée du Nouvel Ordre Mondial.

Que de mariages célébrés au nom d’un culte de la mort. Seul le démon a célébré ces mariages !

Cordialement,

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La Gaule mahometane

État des lieux France 2019 et Projections « Par la discorde négligence Gauloyse…