Accueil Géostratégie militaire Coup de maître du Maestro

Coup de maître du Maestro

Commentaires fermés
0
897
Barr

Coup de maître.

Le président Trump va prochainement révéler le complot contre lui (vote de la procédure  ‘d’empeachment’ ou destitution) à partir du 5 janvier.

Les opérateurs sont à leurs postes.

Cela sonnera le début de la fin pour les chefs de la Cabale aux USA (Obama, Clinton et les autres) avec des inculpations et des arrestations en rafale durant toute l’année 2020 !

Vous assistez à un film. Sortez le pop-corn.

First Indictment to Be Unsealed Will Trigger Mass Population Awakening

N° 3716
Q!!Hs1Jq13jV6
17 Dec 2019 – 11:03:45 PM

First indictment [unseal] will trigger mass pop awakening.
First arrest will verify action and confirm future direction.
They will fight but you are ready.
Marker [9].
Q

Traduction du post de Q :

Le premier acte d’accusation [déscellement] déclenchera un réveil populaire de la masse.
La première arrestation permettra de vérifier l’action et de confirmer l’orientation future.
Ils se battront, mais vous êtes prêts.
Marqueur [9].
Q

Le premier acte d’accusation non scellé réveillera les consciences. Au programme : corruption du parti démocrate exposé, faux-récits des médias anti-Trump, espionnage de l’équipe d’Obama, financements illégaux, etc.

La première arrestation, probablement début janvier, va ‘éclairer le monde’ comme le dit Q.

Barr

Que se passerait-il si le Sénat demandait à la Cour Suprême des États-Unis de se charger de l’affaire ?

Quel serait le verdict de la Cour suprême sachant qu’aucun crime (*) ne justifie les actes de destitution envers le président Trump ?

(*) Aucune des quatre catégories d’infraction à la constitution américaine n’est violé par le Président Trump.

Imaginez que le procès en destitution du Président Trump aboutisse à l’inverse qu’escompté par le parti démocrate.

Imaginez ce que la Cour suprême des États-Unis statuera si elle est consulté par le Sénat.

Imaginez une seconde que Trump sorte de là lavé de tout soupçon.

Imaginez que cette procédure de destitution se retourne par un verdict contre les démocrates.

Imaginez que les enquêtes de la Cour suprême fassent chuter la maison des democrates tombant avec ce procès.

Réfléchissez : si le Sénat à la demande de Trump demande à la Cour constitutionnelle de statuer sur la démarche de demande de destitution du Parlement, cette dernière va publiquement donner le contenu des fausses accusations faites contre Trump par les démocrates.

Ceci est très important car si c’est la Maison Blanche qui publie en janvier toute cette conspiration visant à renverser Trump par une procédure de destitution ou tout au moins à faire croire que Trump avait fait des malversations pour espionner ou pour mettre en difficulté les démocrates, le public américain dira que ce n’est pas crédible parce que c’est la Maison-Blanche et donc Trump qui le dit.

Par contre, si c’est la Cour suprême, avec tout son sérieux, qui publie ces mêmes éléments suite à la demande du Sénat, et que la Cour se prononce sur ces éléments, alors à ce moment-là, tous ces éléments, les enregistrements FISA, etc. auront une crédibilité absolue.

Coup de maître !

Trump

Imaginez maintenant, qu’en fait les crimes dont on accuse Trump soient précisément ce qu’ont commis les démocrates et l’administration sous Obama. Coup de revers.

Ainsi une fois publiés, aussi bien les bandes FISA et autres documents, on s’apercevra très rapidement que c’est les démocrates qui ont fait ce qu’ils reprochent à Trump et non pas l’inverse !

À ce moment-là, ils seront coulés définitivement aux yeux du public américain.

Great awakening !

Une fois Trump lavé de tout soupçon par les neuf juges de la cour suprême, le parti démocrate tombera. Le piège se resserrera sur ces derniers notamment Hillary Clinton et Obama. La tentative d’affaiblissement de Trump se retournera contre son objectif de départ. Cette tentative de destitution orchestrée par les démocrates se retournera contre eux, pris à leur propre piège. En effet, le Congrès puis le Sénat et ensuite la Cour suprême montrera qu’Obama et les siens ont organisé, justement ce que l’ont reproche au président américain : principe de l’arroseur arrosé.

L’étau se resserre sur le camp démocrate suspendu enfin à la vérité des juges de la Cour suprême.

Comme le dit Q quelque chose de grand arrive !
Et Justice sera faite.

Deep state

Compléments :

https://qmap.pub/resignations

Cordialement,

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Géostratégie militaire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le fantasme islamiste n’est pas parti en fumée

Les conflits dans différents pays du Moyen-Orient, en Syrie, en Libye, en Afghanistan, au …