Accueil Deep State MK Ultra : programmés pour tuer

MK Ultra : programmés pour tuer

Commentaires fermés
1
4,257
MK Ultra

MK Ultra : programmés pour tuer.

 

Out of Shadows

Il y a quelques jours le documentaire Out of Shadows a été partagé par des centaines de milliers de gens de par le monde. Q le partage à son tour en le validant comme un des meilleurs documentaires de l’année (Qpost n°3951).

Q Out of Shadows

Pour introduire le documentaire ‘Out of Shadow’ (‘hors de l’ombre’ ou ‘en pleine lumière’) :

C’est long, ce n’est pas ‘facile’, mais c’est le meilleur documentaire jamais réalisé pour expliquer avec des preuves irréfutables les forces que nous combattons.

Ce document est le premier que la Q Force, publie et valide pour préparer le public aux révélations qui vont bientôt suivre officiellement venant cette fois-ci du gouvernement américain. Ne vous y trompez surtout pas, ceci n’a rien d’officieux, c’est simplement le début des ‘révélations’ officielles qui vous ont étés prédis depuis des années.

Ce documentaire est dans la lignée de ceux qui lèvent le voile sur la façon dont les médias mainstream (MSM) et l’industrie du divertissement Hollywood manipulent les foules.

L’homme qui parle et a réalisé ce documentaire, est le plus grand cascadeur d’Hollywood depuis plus de 30 ans et connait tous les gens célèbres du cinéma et des médias.

https://cosmicbook.news/batman-marvel-stuntment-out-of-shadows

Bon visionnage.

En voici d’autres dans la même veine.

https://www.zerohedge.com/news/2018-12-10/newly-released-mkultra-docs-cia-made-remote-controlled-dogs-brain-surgery

https://www.researchgate.net/publication/290677544_The_CIA_in_hollywood_How_the_agency_shapes_film_and_television

Le documentaire Out of Shadows est une excellente introduction pour ceux qui ne connaissent pas à différents thèmes connectés entre eux tels les affaires de trafic et d’exploitation d’enfants (Pizzagate, The Finders, NXVIM, Spirit Cooking, PedoWood, etc), l’influence de la CIA sur les médias, l’utilisation d’Hollywood, les dossiers sombres du programme MK Ultra, les techniques comportementales de l’Institut Tavistock et autres.

Traduction française de Out of Shadows :

Merci à l’équipe Qanon France pour la traduction.

La vidéo ci-dessous est également intéressante en ce sens que le témoignage montre très bien comment les Illuminati recrutent les membres actifs du nouvel ordre mondial alors qu’ils n’ont pas demandé à l’être. Ces derniers sont surpris d’être recrutés dès leurs jeunesse.

https://youtu.be/rYCActoQ13Q

Visualisez-les, enregistrez-lez et archivez-les.

CIA MK Ultra

De nombreuses fausses informations sont divulgués sur le net par la Cabale via la CIA et d’autres agences de debunking. Ces fake news sont des instruments de discrédit.

Ainsi récemment une vaste opération de désinformation sur les enfants esclaves a eu lieu retournant la véritable information contre elle-même. Plus précisément, il y a bien eu une opération, l’assaut de Marines sur le territoire américain (je vous est même révélé le nom de l’opération et les phases de déroulement) pour sauver des enfants mais de fausses rumeurs ont étés véhiculés et les agences de debunking ont étés actionnés pour frapper fort.

Veillez à ce que vous partagez.

Projet MK Ultra, programme de la CIA de recherche de modification du comportement du 3 août 1977 :

https://www.intelligence.senate.gov/sites/default/files/hearings/95mkultra.pdf

Autres documents de l’Agence :

https://www.cia.gov/library/readingroom/search/site/mk%20ultra

Le projet MK-Ultra de manipulation mentale est souvent l’objet de films, repris dans l’industrie musicale et même dans certains jeux vidéos. La plupart du temps on le retrouve dans la culture populaire au moyen d’une symbolique récurrente et ésotérique. Le point commun entre tous ces éléments est la dissociation psychologique du sujet, phénomène qui est à la base des recherches du projet MK-Ultra.

http://www.shtfplan.com/headline-news/the-us-government-accidentally-released-remote-mind-control-documents_04232018

Ainsi plusieurs films sont inspirés par la symbolique et les thèmes MK-Ultra.

En 1980, Robert Ludlum publia le premier roman de sa trilogie Jason Bourne, dont le héros, un amnésique talentueux, tente de retrouver ses souvenirs tout en échappant à la CIA et à un puissant tueur à gages de l’Agence. Alors que l’amnésie dissociative du protagoniste est causée par une blessure par balle dans les romans, dans le film, réalisé par Doug Liman en 2002, le héros est recruté par la CIA puis torturé pendant des jours, afin d’être transformé en suprême-assassin du nom de Jason Bourne. Il s’agit d’une reprise classique des thèmes MK Ultra. Même si cette adaptation cinéma est criante, la réalité derrière est bien plus ample.

La CIA a toujours œuvré pour le Deep State US dont il est le bras armé, donc n’a jamais travaillé pour le gouvernement américain. C’est pourquoi le président Trump dès son investiture a destitué plusieurs agents au sommet de cette organisation. L’intelligence militaire Q et à sa tête Q+ (Trump) nous invite à identifier puis à dénoncer le programme MK Ultra de la CIA (www.qmap.pub).

Contrairement à ce qu’en disent les détracteurs et autres debunkeurs, MK signifie Mind Kontrol et non pas Mind Control.

MK ou Mind Kontrol est le nom du programme supervisé par la Division des services techniques de la CIA. Le K de Kontrol est un hommage de la CIA au docteur nazi Mengele du camp d’Auschwitz. Ce dernier avait optimisé les techniques millénaires de programmation mentale par la terreur pratiquée dans tous les rituels satanistes de magie noire opérative. Et Ultra désigne la classification de sécurité appliquée aux renseignements top secrets. Certaines informations classifiées du DoJ [CLAS 1-99] au plus haut niveau de l’appareil d’état ne tarderont pas longtemps à être déclassifiés.

Justice

https://www.justice.gov/jm/crm-1-99

A vrai dire la CIA n’a rien inventé. Elle a simplement appliqué les techniques que Mengele avait améliorées à Auschwitz durant la deuxième guerre mondiale puis à l’Institut Tavistock de Londres de 1947 à 1965. Ce que la plupart des gens ignorent est que Mengele travailla à visage découvert à Londres sous le faux nom juif de Dr. Levenstein, un de ses faux noms. Il prendra sa retraite au Brésil jusqu’à sa mort.

Les techniques de lavage de cerveau et de tortures physiques sont anciennes. Dès le Moyen-âge, sous forme de magie noire opérative on pratiquait déjà des techniques primitives de MK Ultra. Fin du 19ème siècle, l’Empire britannique faisait des recherches sur le contrôle de l’esprit se servant des orphelinats dans leurs diverses colonies comme des laboratoires où on se livrait à des expériences de contrôle de l’esprit. Comment maintenir le contrôle d’un empire si immense avec peu d’hommes de troupes sur le terrain sur des populations rebelles et plus nombreuses ? Les Britanniques imaginèrent les premières techniques modernes de nature psychologiques qu’ils perfectionnairent par la suite durant le début du 20ème siècle. Ils créèrent les premiers camps de concentration en Afrique du Sud durant la guerre des Boers (1899-1902) bien avant les nazis. Les premiers civils Boers, adultes comme enfants furent déplacés et enfermés, soupçonnés d’aider la guérilla. Il fallait à tout prix les contenir mais également les exterminer pour éviter qu’eux ou leurs enfants se rebellent à nouveau.

Puis à partir de 1914, les camps de concentration en Angleterre et en France, où sont internés Allemands ou Austro-Hongrois sont encore utilisés en Occident. De même en Turquie. Bien avant que les communistes à leur tour en développent et les nazis qui s’en inspirèrent et les transformèrent en industrialisation de la mort.

De même, les médecins nazis s’inspirèrent des travaux de recherches psychologiques des médecins anglais sur les personnalités multiples et la dissociation de l’esprit pour développer leurs techniques scientifiques de contrôle de l’esprit avec des moyens plus optimisés.

Dès les années 1950, la CIA recouru à ce programme initié par les recherches nazies et britanniques.

Mengele

Le 13 avril 1953, le directeur de la CIA, Allen Dulles, membre de la Cabale, approuve et autorise la mise en place du projet MK-Ultra. Du jour au lendemain, des citoyens américains et canadiens, contre leur gré ou involontaires, deviennent cobayes.

http://coat.ncf.ca/our_magazine/links/issue43/articles/1957_1961_canada.htm

https://www.mcgilldaily.com/2012/09/mk-ultraviolence/

https://www.zerohedge.com/news/2018-05-22/their-lives-were-ruined-victims-cia-mk-ultra-brainwashing-plan-class-action-suit

MK

Avec MK Ultra, la CIA s’est donné « le droit de réduire les droits des citoyens américains, parfois avec des conséquences tragiques » (audience du Sénat en 1975-1976).

Une partie des recherches consiste à étudier les effets du contrôle mental par le biais de psychotropes et autres psychédéliques.
Des drogues administrés en secret à des employés de la CIA, à des soldats américains et à des patients psychiatriques, à des prisonniers toxicomanes et des patients cancéreux en phase terminale complètent ces études maléfiques. Comme en témoignera Stansfield Turner, directeur de la CIA en 1977 l’intention du projet était d’étudier « l’utilisation de matériaux biologiques et chimiques dans la modification du comportement humain » ou encore à « améliorer la capacité des individus à résister à la privation, à la torture et à la coercition » comme le déclarera Sidney Gottlieb, le chimiste qui a introduit le LSD à la CIA.

Une autre partie du programme visait à mettre au point un sérum de vérité afin d’améliorer les interrogatoires des prisonniers de guerre et des espions capturés.

Le programme MK Ultra permit également de créer des agents sous contrôle du Deep State pour orchestrer des assassinats par des tueurs programmés malgré leurs gré. L’idée initiale était de fabriquer des tueurs programmés pour le compte du 4ème Reich et de la Fraternité.
L’histoire de Sirhan Bishara Sihran (assassinat de Robert F. Kennedy), tout comme celle du turc Mehmet Ali Agça (membre des Loups gris) qui essaya d’assassiner Jean Paul II, sont des exemples de tueurs programmés (‘candidats mandchou’).

Vous en apprendrez davantage en lisant The search for the Manchurian candidate de John Marks, 1991

MK Ultra comprenait 162 sous-projets secrets, conjointements reliés à plus de 30 autres programmes utiles au Deep State autres que MK Ultra. Ces derniers étaient vitaux pour développer des techniques liées au contrôle de l’esprit utilisés au niveau militaire et financés par les services de renseignement. Il ne s’agissait pas seulement d’utilisation d’implants radiologiques, d’hypnose, de persuasion subliminale, de thérapie par électrochocs ou de techniques d’isolement sensoriels.

On dénombra 80 établissements américains et canadiens et 185 chercheurs ayant participé aux recherches expérimentales de la CIA qui les finançaient, dont 44 collèges et universités. La plupart de ces instituts ignoraient que la CIA était derrière leurs programmes. Le financement étant camouflé par le biais d’organisations fictives et financés par les contribuables américains au travers du budget occulte de la CIA. Ce budget secret, noir, passe par de nombreuses branches parallèles incontrôlées du gouvernement.

https://www.smithsonianmag.com/smart-news/what-we-know-about-cias-midcentury-mind-control-project-180962836/

Bien que certains détracteurs affirmèrent que le programme s’interrompit en 1964 (procès de Linda MacDonald) suite aux enquêtes du Congrès, en réalité il continue via des sous programmes du 4ème Reich jusqu’à nos jours.

En 1973, l’ancien directeur de la CIA, Richard Helms, suite à une enquête du Congrès entainant sa démission, détruisit les documents et enregistrements y faisant allusion. En 1977 en vertu du Freedom of Information Act, environ 8 000 documents du programme MK Ultra purent être dévoilés, portants sur des aspects financiers, ce qui a permis de lancer une deuxième série d’enquêtes.

Le Mal

De nombreux témoignages

Les survivants ayant été abusés durant leur enfance s’exprimèrent auprès du Tribunal international sur les crimes de l’Église et des États pour lutter contre les réseaux d’exploitation des enfants

ITCCS, http://www.itccs.org, Kevin Annett

Parmi ceux qui s’y joignirent, Neil Brick de Stop Mind Control and Ritual Abuse Today

SMART, http://ritualabuse.us

Et Child Abuse Recovery, CAR, http://www.ChildAbuseRecovery.com

Leur témoignage démontre que des réseaux internationaux de kidnapping d’enfants, d’abus sexuels et de leur exploitation par des traitements douteux au travers d’électrochocs existent bel et bien.

http://lincolnparkmkultra.blogspot.com/

Ces survivants affirment que depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte, ils sont drogués, violés de manière répétitive, kidnappés, irradiés, électro-choqués, hypnotisés, conditionnés psychologiquement. Certains furent victimes de psycho-chirurgie, d’implants cérébraux, de privations (sensorielle, alimentaire, sommeil) ainsi que toutes sortes de tortures jusqu’à l’assassinat.

En Australie, Fiona Barnett prétendra être victime d’un programme de contrôle de l’esprit de la CIA qui incluait des parties de chasse humaine où des enfants étaient violés, pourchassés et tués.

https://fionabarnett.org/about/

Son témoignage devant la Judicial Commission of Inquiry into Human Trafficking and Child Sex Abuse) le 18 juillet 2018

Jenny Hill témoigna que pendant six ans, de 1959 à 1965, elle avait été soumise à un lavage de cerveau et de graves abus. Elle aurait même assisté à un sacrifice d’enfant en 1965.

Les survivants qui ont témoigné devant le Comité consultatif du président sur les expériences de rayonnement humain de la CIA, déclarèrent que le chef de ce programme de contrôle était le Dr Green.

L’une d’entre elles, Chris De Nicola lors des audiences de 1995 témoigna avoir été abusée de l’âge de 4 ans jusqu’à l’âge de 14 ans entre 1966 et 1976.

Une autre victime (victime C) témoigna lors de la même audience avoir été torturée de l’âge de 7 ans à l’âge de 24 ans entre 1957 et 1984, soit 20 ans après la fermeture supposée du programme.

Les vidéos de leurs témoignages au Congrès avaient été pendant un moment supprimées d’Internet, mais en voici une :

De ces témoignages, il ressort que :

- le Dr Green était un spécialiste allemand du contrôle mental qui est venu aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale.
- le Dr Green était un employé du Chemical Center de l’armée.
- le Dr Green avait des documents militaires et de la CIA dans son bureau.
- le Dr Green avait reçu 50 millions de dollars de la CIA Science Division (Office of Research Development).
- le Dr Green est accusé d’avoir torturé des enfants dans ses programmes de contrôle mental.

Après des enquêtes menées par la Church Committee et la Rockefeller Commission, deux audiences du Congrès avec des survivants d’abus rituels témoignant des horreurs de leur enfance et malgré le soupçon que la CIA utilisait l’argent des contribuables américains pour poursuivre leurs rapts, viol et torture d’enfants, en dépit de ces faits, en 1995, le président du Comité consultatif sur les expériences d’irradiation d’êtres humains n’a rien fait, le Congrès n’a toujours pas agi sur les crimes de la CIA, ni même ouvert une enquête sur le Dr Green aujourd’hui décédé.

Twenty-Two Faces, Byington, Tate Publishing : Oklahoma, 2012

http://goo.gl/i8uTbG

http://goo.gl/tGuKg8

http://goo.gl/xLm4kf

http://mk-polis2.eklablog.com/jenny-hill-p635573

Ces tortures d’enfants dans le cadre d’expériences de contrôle mental ne se sont pas arrêtés avec le démantèlement de certains programmes de la CIA, elles continuent dans des lieux secrets en catimini.

Dans le Nebraska, de jeunes garçons en foyer ont été drogués et utilisés dans des expériences de la CIA pour du trafic sexuel avec des personnalités politiques entre 1980 et 1990. Le documentaire Conspiracy of Silence, initialement programmé sur la chaîne de TV History Channel le 3 mai 1994, a été déprogrammé à la dernière minute.

http://www.franklinscandal.com/cos

Cathy O’Brien fut abusée par des personnalités politiques depuis son enfance et à l’âge adulte. En 1988, elle fut sauvée de ses agresseurs par un ex-agent CIA, Mark Philips. Elle témoigna devant les tribunaux américains, le Congrès et la Commission des Nations Unies sur les violations des droits de l’homme.

http://mk-polis2.eklablog.com/l-amerique-en-pleine-transe-formation-cathy-o-brien-p635441

En 2007, l’enquête menée par Extreme Abuse Surveys sur un petit échantillon de personnes releva que 147 personnes, survivantes de ces programmes parrainées par la CIA, témoignèrent avoir été régulièrement maltraités contre leur gré dans des abus rituels et de contrôle mental.

http://extreme-abuse-survey.net/

Programmation de responsables politiques

Un des sous-projets avancée de la CIA programme de hauts responsables conditionnés dès leur enfance afin qu’ils occupent des postes clefs et qu’ils puissent agir une fois activés.

Même si cela peut vous sembler incroyable, le président français Emmanuel Macron est un de ceux-là. Sa programmation débuta par son viol plus jeune par celle qui deviendra sa femme plus tard. A l’époque, comment qualifiez-vous un acte de détournement de mineur avec abus de mineur si ce n’est un viol ? Maintenant il est vrai, la majorité sexuelle des hommes est à 15 ans et celle des femmes à 13 ans. Il est aussi vrai que les parents de ce dernier n’ont pas portés plainte pour détournement de mineur.

Enfin, il est vrai certaines stars sont également programmés via des techniques MK, ils sont actifs, et peuvent servir de gibiers sexuels mais il ne s’agit à proprement parler que de bonus accessoires et en aucun cas le but recherché.

Vous pouvez identifier assez facilement certains sujets qui ont subi ces programmations neuronales car la plupart du temps ils manifestent des troubles psychologiques, font des disruptions dans discours, ont des pertes de mémoire, présentent eux-mêmes des personnalités multiples, sont narcissiques et dénués d’empathie, ayant le souci d’eux-mêmes plutôt que d’autrui.

Ces multiples personnalités contrôlées sont créées durant le développement de l’enfance victime d’un traumatisme prolongé.

Et croyez le ou non, beaucoup de nos célèbres hommes politiques et autres célébrités ont étés conditionnés aux techniques MK dès leur prime jeunesse.

L’Institut Tavistock

Nous l’avons dit, la programmation MK n’est pas nouvelle, et n’est qu’un des multiples phénomènes de conditionnement mis en oeuvre dans nos sociétés modernes.

Depuis plus de 70 ans, l’Institut Tavistock à Londres a créé la plupart des courants culturels vécus par notre humanité. Cet institut est un des bras armé des familles Illuminati.

Fondé en 1946, subventionné dès le début par la Fondation Rockefeller, ce centre Illuminati distille des feuilles de route visant à implanter l’esprit ‘ruche’ (esprit de groupe et de comportements organisationnels) au cœur de la population mondiale.

N’oubliez pas qu’à l’époque, après-guerre, les États-Unis travaillent main dans la main avec l’Angleterre, partageant et échangeant secrets, documents, techniques et personnes. Ainsi aussi bien Mengele que Green travaillèrent pour la CIA et l’Institut Tavistock.

Tavistock

Les techniques de conditionnement ayant fait leurs preuves, on les appliqua à grande échelle.

Pensez à toute l’industrie musicale qui s’est répandue en moins de 6 mois sur la totalité des canaux et qui est directement responsable de la décadence et du relâchement des mœurs de la deuxième moitié du 20ème siècle.

Pensez à l’industrie du divertissement et de la culture qui uniformise en produit de consommation courante toute forme d’arts.

Pensez aux mass médias qui diffusent dans toute la planète les mêmes objets de culture à grande vitesse.

Contrôle

Pensez aux films à grand public, imposé aux nations par la supériorité financière d’Holywood pour abrutir l’âme et l’éloigner de sa pureté : ultraviolence, décadence des mœurs, faible contenu culturel et lobotomisation global des esprits occidentaux. Imposition d’une norme de consommation culturelle.

Pensez aux milliards investis en publicité et dans les messages subliminaux publicitaires qui participent à ces programmes de conditionnement de l’humanité essentiels à l’agenda Illuminati.

Pensez aux effets de mode sorties de nulle part, qui en moins de six mois et simultanément un peu partout dans le monde, sortent et conditionnent progressivement toute l’humanité et façonnent sa manière de penser.

Pensez à la propagande ordo-libérale. Tout un conditionnement européen à un système de valeurs qui déteriorent tout l’héritage judéo-chrétien : cupidité, avidité, performance, compétitivité deviennent les maîtres mots d’une société qui s’enfonce dans l’absurde et la déshumanisation.

En moins de trois décennies, les nations européennes se sont vidés de leur contenu et de leur force. Un raz de marée comptable qui ne connaît pas de limite. Délocalisation, désindustrialisation, détérioration globale de l’esprit occidental celui des Lumières.

Pensez au développement rapide d’internet. Qui sont ces acteurs derrière Microsoft, Google, Facebook, etc. Si on ajoute à cela la révolution numérique (GAFA et NTIC) on habitue à une novlangue qui n’a plus de racines et d’humanité : tout devient soumis au règne de l’utilitaire et de la rentabilité. On nous vend un village global, un rêve mais en réalité on nous conditionne et on nous enferme dans des bulles numériques sans âme. Qui aujourd’hui peut se passer d’internet ? L’être humain sort de la réalité (contacts numériques, jeux vidéos, etc.) et devient fictif.

Ne perdez jamais de vue que les forces du mal sont à l’œuvre partout, implantés dans tous les domaines, couvrant tous les domaines de la politique à la culture.

Conditionnement

Le langage actuel de l’Institut est révélateur. Sur leur site web on lit des références à la théorie des organisations et des systèmes psychodynamiques complexes. En langage reptilien : travail multi-organisationnel, interface globale-nationale-locale, dynamique organisationnelle, pensée complexe, programmation neuro-linguistique, etc.

Ils forment (programment) des dirigeants (leaders) au travers d’outils et techniques (de manipulation) de l’esprit qui leur permet de reprogrammer un esprit pour l’endoctriner dans une aliénation globale de la pensée.

Table ronde

Derrière les personnes célèbres politiques programmés on retrouve toujours les mêmes marionnettes agissant au cœur de l’Union européenne, du CFR, l’Institut Royal des Affaires Étrangères, la Société des Fabiens, la Table Ronde, etc. Ils partagent tous les mêmes objectifs, à savoir nous mener tout droit vers un Nouvel Ordre Mondial.

Ne perdez pas espoir, n’abandonnez pas le combat. Continuez de faire confiance au plan, les révélations et déclassifications arrivent et vous affranchiront.

La liberté est devant vous.

Silent War

Cordialement,

Liens complémentaires :

Les racines du mal – Clearlook

https://m.youtube.com/watch?v=Ej01Ywun-Fw&feature=share

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Biden

    Restez forts et unis

    Restez forts et unis. N’oubliez pas que vous ne voyez que 1% de ce qu’il se pa…
  • Soros

    ‘Sorrow’ Soros

    ‘Sorrow’ Soros Depuis hier, Soros a le blues. Georges Soros a été arrêté à Ber…
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les racines du totalitarisme : l’agenda 21 et l’agenda 2030

Les racines du totalitarisme : l’agenda 21 et l’agenda 2030 Un totalitarisme s…