Accueil Deep State A l’aube des ténèbres

A l’aube des ténèbres

Commentaires fermés
5
5,266
God protect the children

A l’aube des ténèbres

Chaque être humain se réincarne de multiples fois sur Terre pour progresser en amour et en sagesse. En ce sens, la vie est sacrée puisqu’elle est une opportunité pour croître en vigilance et en discernement.

Trump béni par Jésus

Par opposition, les anges déchus sont des consciences dénués d’âme qui n’ont qu’un seul désir : l’élimination du couronnement de la création de Dieu, c’est-à-dire la dégradation de l’âme humaine jusqu’à sa destruction.

Véritables ennemis de l’Humanité, renégats à l’autorité divine, leur existence est relatée par toutes les traditions et sagesses humaines, et malheureusement bien souvent confondu dans le milieu ufologique avec des ‘extraterrestres’ ou ‘EBE’s’.

« Tout au long de l’histoire, les aliens ont manipulé et gouverné l’humanité au moyen de diverses sociétés secrètes, de l’occultisme, de la magie, de la sorcellerie et de la religion.
C’est ce qu’ils continuent à faire car ils envisagent un contrôle total de la planète par le biais du contrôle total de l’esprit » (Milton William Cooper, ancien officier de la Navy, Le gouvernement secret).

La 'chute'

Le récit biblique de la création témoigne qu’à la genèse de notre histoire, il y a des dizaines de milliards d’années, les anges se rebellèrent contre Dieu. Privés du ciel, ils furent emprisonnés dans un monde infra-physique que les traditions nomment l’enfer. La description de cette chute est une manière populaire de traduire le fait que ces ‘aliens-démons’ ont abaissé leur fréquence spirituelle. Quant à l’enfer, il s’agit d’un univers physique dont la fréquence des quantas formant cet espace-temps est environ deux milliards de fois plus lente que la fréquence de notre espace-temps et de notre matière (supérieure à l’échelle de Planck).

Depuis lors, l’ensemble de ces forces du mal se sont réincarnés sur Terre ainsi que dans le reste de l’univers où ils y ont exercé leur règne.

Le processus d’incarnation dans l’univers physique obéissant à des lois divines, les anges déchus doivent péniblement monter leur ‘fréquence’ astrale pour pouvoir occuper des corps physiques. Les humains, êtres à sang chaud, ayant des ‘fréquences’ vitales beaucoup trop élevées, les anges déchus ne purent s’incarner que dans des formes de vie à sang froid, dont les ‘fréquences’ sont plus basses, insectoïdes ou reptiliennes. Finissant par maîtriser les lois de la génétique et de l’hybridation, ils se créerent des caricatures grossières de corps humanoïdes par manipulation génétique d’insectoïdes et de reptiliens.

Cette incapacité à s’incarner dans des corps humains est à l’origine de leurs tentatives désespérées d’essais de fabrication d’hybrides humains afin de pouvoir s’y incarner mais qui n’a jamais abouti et n’aboutira jamais.

C’est pourquoi à défaut, ils ont créés des hybrides (mi-humains, mi-reptiliens) dont les fréquences sont suffisamment basses afin qu’ils puissent les contrôler complètement, en symbiose avec eux, à défaut de pouvoir s’incarner eux-mêmes dans ces corps hybrides.

Les récits sumériens affirment que les Anunnaki (‘ceux qui descendent du ciel sur Terre’) ont génétiquement transformé les humains pour en faire des êtres hybrides esclaves. Travaillant dans les mines ils exhumaient l’or à leur place et pour eux. Cela eut lieu, il y a des centaines de milliers d’années. Récit corroborée par les travaux d’archéologues qui ont montré que des traces de travail de plus de 100 000 ans ont étés retrouvées dans les mines d’or d’Afrique.

Mais une rébellion éclata il y a 250 000 ans qui les forcèrent à créer un nouvel être humain plus docile et contrôlable. Récit également corroboré en 1987 par Rebecca Cann, professeur en génétique de l’université d’Hawaii qui publia dans Nature son analyse. Pour cette généticienne, les hommes modernes descendent d’une seule et même femme qui vivait en Afrique il y a environ 200 000 ans. Le lien étant l’ADN mitochondrial qui passe par la femme. La capacité cérébrale s’est étendue selon un rythme de plus en plus rapide sur des millions d’années mais soudainement cette progression s’est arrêté il a près de 200 000 ans et le processus s’est inversé. La raison d’être de cela fut à la fois génétique et environnementale.

Toujours selon les tablettes sumériennes, le programme original d’hybridation a été mené par le chef des reptiliens Annunaki, Ea-Enki, le seigneur des eaux-souterraines et sa femme Ninkharsag. Après plusieurs essais et combinaisons, le premier hybride humain, nommé LU.LU par les sumériens, fit son apparition. Ce premier Adam fut le premier d’une nouvelle race ‘adamique’, créé par l’épissage de l’ADN Annunaki avec celui des humains. Cette technique d’épissage des gènes, maîtrisée aujourd’hui par nos généticiens consiste simplement à prélever des gènes et à les replacer ailleurs. C’est comme prendre les extraits de deux films différents pour les monter ensemble par la suite. Ainsi les démons incarnés, à l’apparence reptilienne et décrite comme étant des Annuaki, ont crée des êtres hybrides à partir d’extraits d’ADN prélevés sur plusieurs sources. Ces notes proviennent de David Icke, Race humaine, lève-toi. Ce résultat est également décrit par Lloyd Pye qui explique que l’ADN humain a plus de 4 000 défauts, quand celui des chimpanzés et des gorilles n’en renferment que quelques centaines. Cela ne peut être le fruit du hasard. Comme le décrit Icke, « il ne peut pas en être ainsi, sans que cela résulte d’erreurs faites pendant l’épissage des gènes, qui provoque un fort potentiel d’erreur ».

Ainsi il y a 60 000 ans, après la guerre pour le contrôle du système solaire, une partie de l’humanité fut hybridée par ces démons avec des gènes reptiliens, l’hybridation insectoïde étant impossible. Comme ces hybrides humains ont des fréquences vitales et psychiques plus basses que les nôtres, les démons non incarnés peuvent ainsi les ‘télécommander’ depuis le monde infra physique où sont prisonnières leurs consciences.

En language actuel, on pourrait dire que ces démons non incarnés sont connectés par téléprésence sur ces corps humains hybrides un peu comme nous-mêmes nous pouvons nous connecter à un robot ou à un avatar par réalité virtuelle. Ces hybrides humains peuvent donc être ‘possédés’ par ces anges déchus tout en ayant leur propre conscience humaine, avec ou sans âme selon les cas.

Si un être hybride possède plus de 60% de gènes reptiliens dans son génome humain, il peut arriver que sous l’emprise de fortes émotions, le ou les démons le ‘possédant’ deviennent partiellement ou totalement visibles à nos yeux durant de courts instants. De là découle lillusion d’optique que le corps humain de cet hybride se transforme, partiellement ou totalement, en un corps de démon ou ange déchu dont l’apparence est le plus souvent reptilienne. La transformation rapide d’un corps vivant en un autre étant évidemment impossible, les millions de témoins de ces changements de forme (shape shifting) humaine en reptilien ne sont jamais crus. En fait, le processus est réel mais totalement différent des apparences. Le démon occupant le même emplacement que le corps humain hybride qu’il contrôle monte sa fréquence vibratoire à celle du monde physique. Sous l’action de cette énergie montant la fréquence infra-physique de cet ange déchu, le corps humain de la personne ‘possédée’ monte aussi en fréquence, vibrant alors à une fréquence électronique plus élevée que celle de la matière. Tout ou partie du corps humain de cet hybride disparaît alors à nos yeux, ne laissant voir et toucher que tout ou partie du démon qui le possède.

Deluge et ses compagnons, Leon C.

La quasi-totalité de ces hybrides disparurent en 10 500 avant Jésus Christ dans le tsunami géant qui détruisit plus de 90% de la vie sur Terre provoqué par la chute d’une comète dans l’océan indien. Le déluge s’en suivi exterminant la population majoritairement hybridée. De là provient la tradition orale et écrite relatant l’histoire du Noé biblique (Moyen-Orient), de Ziusudra, Atrahasîs ou Ûta-napishtî sumérien, et l’Épopée de Gilgamesh (Mésopotamie) ainsi que le déluge relatée (mais occultée) chez les égyptiens.

Dans la tablette BM 98977, le dieu Ea, maître de l’Abzu, visite Ûta-napishtî et le prévient qu’un cataclysme décidé par le haut conseil des dieux recouvrira la Terre entière et qu’il ne laissera aucun survivant. Chez les Égyptiens, c’est Ra qui envoit son oeil, sous la forme d’Hathor-Sekhmet, pour massacrer les hommes devenus trop nombreux.

Ces récits sont très incomplets. En réalité, Dieu demanda à plusieurs Noé, un peu partout dans le monde, de créer des arches refuges pour sauver l’humanité restante afin de sauvegarder sa création de la présence devenue trop nombreuse des hybrides. Les survivants au nombre de 64 000 hybrides, dispersés dans l’humanité non hybridée, se reproduisirent exclusivement entre eux afin de préserver à tout prix leur génome reptilien. Ils finirent par reprendre le contrôle de l’humanité à partir de l’an 4500 avant Jésus Christ. De là, la fulgurance civilisationnelle constatée par les historiens, archéologues, égyptologues.
Ces lignées hybrides administrèrent à chaque niveau le contrôle judiciaire, politique, économique, médiatique, religieux et scientifique tout en gardant leurs origines secrètes ce jusqu’à nos jours.

Aujourd’hui, les hybrides reptiliens représentent environ 4% de l’humanité. Ils se divisent en treize familles qui dirige la fraternité du Nahash (‘serpent’).

Ces treize lignées se proclament elles-mêmes de familles divines, royales ou impériales et ne se reproduisent qu’entre elles : ils constituent les nobles et aristocrates de la noblesse noire occulte. Elles préservent par tous les moyens la pureté de leur sang ( »sang bleu ») et leur pouvoir absolu sur l’humanité qu’elles considèrent comme leur esclave et ennemi.

Le descendant le plus direct de Charlemagne, lui-même hybride de haut rang, est le chef suprême de la ‘fraternité du serpent’ à laquelle appartiennent, consciemment ou à leur insu, tous les humains hybrides. Ce chef, est surnommé le ‘pindar’ en référence à la queue du dragon. Le dragon ou serpent volant étant la représentation de ‘Lucifer’, porteur de lumière et chef des anges déchus.

Depuis le 16eme siècle, le  »pindar » est toujours l’aîné hybride de la branche française de la lignée mérovingienne contrôlant le système bancaire mondial. David de Rothschild, présidant le Comité des Olympiens, dirige la  »fraternité du serpent » et est le grand maître de la ‘fraternité de la lumière’. Cette dernière, depuis la fin du 19ème siècle constitue le premier cercle des forces du mal sur Terre qui ne comprend que 13 membres, tous au plus haut degré satanistes. Ce cercle s’est renommé « Die Herren Von der Schwarzen Sonne » (‘Ordre des Chevaliers du Soleil Noir’) fin 19ème siècle.
Le Soleil Noir adorée par ces satanistes étant la planète Saturne, un des symboles de Lucifer.

De nombreux auteurs ont montré les liens entre les lignées royales d’hybrides et les symboles reptiliens ou entre les anges déchus et les reptiliens. Le rapport entre la royauté, les cultes reptiliens satanistes et les reptiliens est partout. Les recherches de Pierre Sabak sont particulièrement explicites. La tradition juive relate la description de la tribu déchue des « Serpentigena » (‘race des serpents’), cette tribu de renégats déchue, dont les symboles sont retranscrits par l’étoile, le cube ou le dragon.

Religions, sociétés secrètes, universités, instituts et autres organisations affiliées au Deep State ont sciemment cachée les origines de notre Humanité et l’infiltration reptilienne.
La Smithsonian Institution fût l’organisme majeur de la Fraternité Illuminati qui a pour charge de veiller à ce que cette vérité soit cachée à jamais. Contrairement aux apparences, cet établissement depuis sa fondation dès 1846, dédié à la diffusion du savoir et à son développement est aussi au centre des plus grandes scandales scientifiques : dissimulations archéologiques, dissimulation d’artefacts technologiques anciens, etc. Voir Forbidden Archeology de Michael A. Cremo et Richard L. Thompson pour davantage de détails.

Alors que l’on cache leur existence, les démons et leurs obligés hybrides travaillent sans relâche pour posséder et contrôler l’esprit humain afin de nous déconnecter de notre conscience supérieure, notre étincelle divine, le Soi. Sans réel succès.

Ils requièrent à plusieurs artifices. Les religions en sont un. Créés pour conditionner nos croyances, confiner nos perceptions aux croyances d’une pensée religieuse pour les polariser et les enfermer dans la vibration de Lucifer par le biais de notre cerveau reptilien. De tout temps, ces religions furent les instruments d’adoration des dieux reptiliens.
Par le biais de l’adoration religieuse, l’attention focalisée est manipulée pour qu’elle se concentre sur des divinités symboliques. Une fois le lien énergétique établi, l’énergie est absorbée par les aliens-démons, vampirisée.
Ce genre de prières n’est pas celles proposés et demandés par le Christ.

Pour comprendre davantage ce mécanisme, lire les analyses de Pierre Sabak, The Murder of Reality, et de David Icke, Race humaine, lève-toi.

Désapprendre

Un temps de révélations

Nous vivons un temps de révélations, et beaucoup de celles-ci commencent à voir jour. Cependant, certaines vérités ne peuvent pas être révélées d’un seul coup à l’humanité, trop dures à supporter, elles pourraient faire tâche d’huile et occasionner plus de mal que de bien.

Il faut procéder progressivement.

Il en va ainsi pour les rituels satanistes en magie noire opérative impliquant la torture et le sacrifice d’enfants pré-pubères dans les loges Illuminati.

Le sang, support d’information de l’âme, contient en essence la signature d’une personne. Lorsqu’un enfant est soumis à une souffrance extrême, la charge émotionnelle encrasse le fluide sanguin qui voit alors les fréquences de ces atomes diminuer et ralentir la rotation des spins des électrons de ces atomes jusqu’à les figer.

La magie noire opérative est l’emprise de la matière sur l’esprit : on contraint l’esprit par la matière en abaissant ses fréquences spirituelles afin de densifier son âme.

Elle ne se pratique pas que dans des rituels, elle fait partie de notre quotidien : à partir du moment où une personne bafoue le libre arbitre d’une autre pour son propre profit, c’est un recours aux énergies déployés en magie noire.

De manière générale, tout processus de densification par des émotions ou des pensées lourdes entraînent le ralentissement des fréquences d’oscillation de l’âme.

A l’opposé, augmenter ses fréquences spirituelles, par des pensées altruistes, des pratiques de méditation, permet l’oscillation d’une charge d’intention plus rapide ce qui induit un processus de dissolution de son ego.

Le but réel des rituels de magie noire au plus haut niveau, pratiqués dans la totalité de ces loges est de permettre la communication astrale avec les aliens-démons et leur apparition transitoire

Pour se faire, la Fraternité a mis en place un trafic mondial de banque de sang clandestin.
Des centaines de milliers d’enfants de tout âge sont kidnappés chaque année. Certains d’entre eux finissent par arriver au cœur de ses temples où ils sont torturés, violés, et subissent toute sorte de sévices corporels permettant de générer un taux de souffrance augmentant la charge magique du rituel.

Child Indonesia

Certains enfants pré-pubères, nouveaux nés, sont violés et torturés, afin de récupérer leur sang. Ce sang qui a alors accumulé une charge magique particulière pendant la torture est ensuite bu par l’assemblée des fidèles. Trois nouveaux nés sont ainsi sacrifiés lors de ces rituels satanistes. Ce sang une fois incorporé permet à l’entité démoniaque de monter ses fréquences astrales pour apparaître le temps du rituel. Plus la charge de souffrance est élevée, plus le nombre de bébés est important, et plus le démon apparaît longuement. Une fois le sang recueilli, les bébés sont tués avec une violence indescriptible, voire dévorés par ces êtres monstrueux.

L. de Rothschild

Ce contact avec le monde infra-physique leur est vital pour récupérer leurs ordres donnés par leurs maîtres démoniaques (démons majeurs) enfermés en enfer. Ces rituels et les êtres humains hybrides impliqués sont utilisés par les forces démoniaques non-incarnés comme des logiciels de communication qui leur permet par « téléprésence » d’être physiquement présents.

Les Illuminati sont ainsi actionnés pour activer ce tweeter sataniste. Meilleur est la transmission en fonction de la vibration basse de ces membres. Plus l’hybride possède des gènes reptiliens élevés, plus il a abaissé les fréquences spirituelles de son âme et meilleure est la charge de transmission.

Le pindar, et certains rares élus qui ont un rôle particulier à jouer dans l’agenda des aliens-démons pour le temps des sept années de Tribulations à venir, assurent la liaison en téléprésence avec Lucifer lui-même, et son état-major en fatwa contre Dieu et les forces bénéfiques de la création, ce afin de connaître l’avenir.

Seuls les êtres humains ont reçu de Dieu la grâce de pouvoir entrevoir le futur. C’est le cas de certains voyants, remote viewers et prophètes authentiques.

Les démons majeurs prisonniers en enfer ne le peuvent pas. C’est une loi divine. Ils ne peuvent pas s’incarner non plus durablement. Autre loi divine. Ils doivent par conséquent contourner ces lois, et les transgresser en actionnant leurs fidèles.

Certains démons majeurs réussissent néanmoins à s’incarner dans l’espace ou dans l’atmosphère terrestre, et ce pour un court laps de temps. Ils sont alors traqués et exterminés par les forces bénéfiques de Solar Warden.
Ces démons, lieutenants de Lucifer, ont souvent l’apparence d’un Y, une tête, deux queues. On les retrouve représentés dans nos traditions ou bien filmés dans l’espace.

Les forces du bien, agissant pour Dieu, tels la Q Force ou Solar Warden, ont pour rôle, respectivement, de déconstruire le système créé par la Fraternité tout en éduquant l’humanité et de détruire ces entités célestes démoniaques.

Ainsi des opérations militaires secrètes ont cours depuis l’élection de Trump afin de sauver ces enfants.

Dénombrement

http://clearlook.unblog.fr/2020/04/02/quand-la-q-force-attaque-operation-lord-war/

Bébé

Cet enfant aux ‘yeux panda’ est un de ceux récupérés et sauvés par le bataillon Warrior des Navy Seals. Sodomisé, ses yeux sont noirs sous la pression sanguine et le traumatisme induit.

Laurent Glauzy par son excellent travail de recherches à compilé quelques informations supplémentaires concernant le sauvetage récent des enfants lors des assauts récents des Navy Seals au mois d’avril.

https://profidecatholica.com/2020/04/16/confirme-cest-des-bebes-sous-les-tentes-a-central-park/

Panda eyes

Il cite en particulier les révélations de Timothy Charles Holmseth, un journaliste d’investigation associé au Pentagon Pedophile Task Force, la section d’enquête secrète sur le trafic mondial d’êtres humains du Pentagone.

https://timothycharlesholmseth.com/in-re-child-abuse-photos/

Ainsi plus de 35 000 enfants ont pu être sauvés, selon l’enquête de ce journaliste. Enfermés en cage, la plupart étaient sous-alimentés, avant d’être traumatisés et torturés pour récolter leur sang.

Ce chiffre corrobore mes propres informations. En effet, j’avais estimé autour de 3 000 le nombre d’enfants secourus des tunnels souterrains de NYC (phase 1 de l’opération Lord War). Il est donc assez logique de tomber environ dix fois plus sur les opérations à grande échelle sur l’ensemble du territoire américain (NYC, Californie, Floride et Washington, etc. et d’autres villes lors de la phase 2 de l’opération Lord War).

La Q Force s’apprête à reveler cela, progressivement, et d’autres faits qui vont éveiller les consciences dans le monde.

Ainsi sur le réseau 8kun, il fut récemment divulgué la première photo d’un retour de soldats du corps de ce bataillon des Navy Seals. Si on se fie à l’environnement, la photo semble avoir été prise probablement dans une vedette ultrarapide de l’US Navy, version modernisé de celles utilisées dans des opérations contre les narcotrafiquants.

Navy Seals

Contrairement aux suppositions de certains commentateurs, il ne s’agit pas d’un commando britannique. Le soldat avec son chien d’attaque est un membre des Navy Seals qui revient d’un assaut dans les tunnels, et qui participe avec son bataillon à l’opération de sauvetage des enfants dans les bases secrètes de l’élite à travers toutes le territoire américain.

Ses vêtements en disent longs sur le type d’opération en cours. Camouflage périurbain, dont les traits dessinent très clairement l’effet de ruptures aléatoires qui brouillent le trajet des yeux. C’est une opération rapide, coordonnée et très périlleuse dans des tunnels.

Ce programme de grande ampleur de sauvetage des enfants à été initié à la demande du président Trump et est sous le commandement de la Q Force.
Il a toujours lieu actuellement.

À ma connaissance, c’est la première photo d’un soldat de la Q Force jamais publiée sur internet et c’est la première photographie d’un membre des commandos qui sont en train d’exterminer les membres de la Fraternité et de libérer les enfants dans les sites secrets pédo-satanistes de l’élite.

Entrée du tunnel

House of Horrors

Dans plusieurs gouttes Q insiste sur l’importance de prier.
Deux raisons principales à cela. La première est d’inciter les Américains croyants à prier afin de générer des énergies puissantes contre les forces du mal au niveau spirituel. La deuxième raison est de préparer les Américains au révélations traumatisantes que Trump va bientôt faire sur les crimes de l’État profond aux États-Unis.

Soyez prêts

Le sommet de la Fraternité est à son tour ciblé, et un mandat d’arrêt international à l’encontre d’Obama sera décrété.

Veillez et priez.

Cordialement,

  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Tribunal

    Le dernier coup de marteau

    Le dernier coup de marteau Les nouvelles fusent en ce moment. Chaque jour une, voire plusi…
  • La corde au cou

    Salauds ou les 110 journées de Sodome

    Salauds ou les 110 journées de Sodome Quand l’histoire se répète Le très illuminati …
Charger d'autres articles liés
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Justice

    La Bataille de Los Angeles

    La Bataille de Los Angeles Je vous avais annoncé le déploiement des forces militaires dans…
  • Tribunal

    Le dernier coup de marteau

    Le dernier coup de marteau Les nouvelles fusent en ce moment. Chaque jour une, voire plusi…
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Biden

    Restez forts et unis

    Restez forts et unis. N’oubliez pas que vous ne voyez que 1% de ce qu’il se pa…
  • Soros

    ‘Sorrow’ Soros

    ‘Sorrow’ Soros Depuis hier, Soros a le blues. Georges Soros a été arrêté à Ber…
Charger d'autres écrits dans Deep State
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le coup d’état permanent

Le coup d’état permanent. Après une vague de manifestations sans précédent émaillées…