Accueil Géostratégie militaire Une nouvelle ère débute dans le spatial

Une nouvelle ère débute dans le spatial

Commentaires fermés
0
432
Starship

Space X : A Deep Space Winner et…

Deep State Killer.

 

Dossier en 5 parties

Sommaire :

Partie 1 Space X : A Deep Space Winner et… Deep State Killer

http://clearlook.unblog.fr/2020/05/06/space-x-a-deep-space-winner-et-deep-state-killer/

Partie 2 La géostratégie spatiale de Trump

http://clearlook.unblog.fr/2020/05/06/la-geostrategie-spatiale-de-trump/

Partie 3 Une nouvelle ère débute dans le spatial

http://clearlook.unblog.fr/2020/05/06/une-nouvelle-ere-debute-dans-le-spatial/

Partie 4 Perspectives et propulsion spatiale

http://clearlook.unblog.fr/2020/05/06/perspectives-et-propulsion-spatiale/

Partie 5 Le dessous des cartes

http://clearlook.unblog.fr/2020/05/06/le-dessous-des-cartes/

Références

 

Partie 3 Une nouvelle ère débute dans le spatial.

Starship

Les États-Unis sont liés par des accords de coopération spatiale avec l’Europe, la Russie et d’autres pays. Dès lors, le président Trump, au fait de tout les secrets de la NASA, ne pourra pas la dissoudre mais finira peut-être par la privatiser, comme il a privatisé la Station Internationale.

Fidèle à son optique de révélations, ce sera pour lui une manière de mettre un terme à l’influence de la NASA, noyautée par le Deep State, qui a également trompé la communauté astrophysique.

Starship

Ainsi, vous comprenez que si le président Trump envisage d’arrêter le programme de lanceur lourd SLS (‘Space Launch System’) de la NASA non réutilisable, pour le remplacer par le lanceur géant 100% réutilisable de Space X, Starship (‘Big Falcon Rocket’), il fera d’une pierre deux coups.

Space X à en effet annoncé le premier vol du vaisseau Starship, réutilisable 110 fois, pour 2020. Il sera capable de placer 140 tonnes en orbite contre 120 tonnes pour le SLS non réutilisable de la NASA qui d’ailleurs coûte 9 fois plus cher que le vaisseau de Musk. D’après les propos d’Elon Musk lui-même, il annonce des vols habités à 2 millions de dollars : « Si vous considérez les coûts opérationnels, cela coûtera peut-être 2 millions de dollars à chaque fois » (Elon Musk au lieutenant-général John Thompson, commandant du Space and Missile Systems Center, Air Force Space Command, Los Angeles Air Force Base, 5 novembre 2019).

A titre indicatif, l’agence spatiale russe, Boeing, ou la NASA facturent plus de 30 millions de dollars par astronaute un vol spatial privé en orbite terrestre.

Le coût de 2 millions de dollars dont parle Musk fait référence à un vol de 3 semaines autour de la Lune… Pour un simple vol aller retour en orbite terrestre Elon Musk demandera environ 300 000 dollars. Les dés sont jetés…

Avec 100 fois moins, Space X fait 100 fois plus.
A l’évidence Space X signe le début de l’espace industriel, tout en accélérant la mort économique de l’industrie spatiale actuelle. Il s’agit là d’un changement total de paradigme où l’espace devient un milieu d’activité économique et industriel comme un autre.

Starship

Essai réussi

Cordialement,

Fin partie 3

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans Géostratégie militaire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le pouvoir aux abois

Nous y voilà. J’avais signalé l’année dernière qu’en octobre 2018 aurait…