Accueil Non classé La Chute du Faucon noir

La Chute du Faucon noir

0
2
7,499
Trahison

La Chute du Faucon noir

Le 6 janvier 2021 sera marquée dans l’histoire comme une journée historique. On s’attend à la présence de 1 à 2 millions d’américains ce jour là montés à Washington pour soutenir le président Trump qui à promis de grosses révélations, notamment des « preuves spécifiques » jamais soumises à un tribunal et inconnues du public selon son conseiller Jason Miller.

N’oubliez pas que rien de l’élection américaine de novembre n’a pu échapper au services du renseignement puisque 64% des satelittes d’espionnage du NRO (de reconnaissance optique, radar et d’écoutes SIGINT) ont étés réorientés sur le territoire américain. Sans oublier que l’ensemble des SCIF (A Sensitive Compartmented Information Facility) de la Garde Nationale ainsi que celui de l’aile ouest de la Maison Blanche ont secrètement enregistré en temps réel l’ensemble des fraudes de la quasi-totalité des bureaux de vote américains.

http://clearlook.unblog.fr/2020/11/08/scotus-ou-le-retour-des-jedi/

En ce jour, il ne sera pas posé la question de l’investiture de M. Biden, à savoir s’il est élu ou non, mais plutôt la problématique de la présentation des preuves qui attestent d’une tricherie massive du parti Démocrate et du coup d’état orchestré par l’état profond contre les États-Unis d’Amérique, à savoir si ces preuves sont recevables ou non.

Nous savons déjà que lors des audiences du Sénat concernant les irrégularités électorales de Géorgie, les machines électroniques Dominion ont été piratées en direct permettant d’attester que toutes les élections organisées sous couvert de Dominion sont susceptibles de fraudes et non certifiables. Cela a permis d’identifier les fonctionnaires et les gouverneurs complices du coup d’état. Ces derniers peuvent être désormais poursuivis en justice, accusés de sédition et d’acte de haute trahison, et être mis aux arrêts.

Nous savons également, cela a été rapporté récemment par Mike Adams, que Jenna Ellis, avocate de Trump, a explicité que les tribunaux de justice ont démontré « un manquement au devoir et à la fidélité à la Constitution des États-Unis en refusant de se saisir d’affaires ».

« Le président Trump s’est vu systématiquement refuser les protections de la « procédure régulière prévues par la Constitution des États-Unis ».

« La stratégie juridique de Trump a toujours consisté à perdre devant les tribunaux, afin de rassembler des justifications pour déclarer que l’ensemble du système judiciaire a échoué et est désespérément corrompu, ce qui offre l’ouverture pour lancer des tribunaux militaires et finalement arrêter les juges corrompus, y compris le juge Roberts de la Cour Suprême ».

https://www.naturalnews.com/

Mike Adams à bien raison, et Trump se révèle être un fin stratège.

Il est vrai, les dessous de la politique américaine et du système électoral américain est assez complexe. D’autant plus quand un plan se révélant être d’une extrême finesse est à l’œuvre.

Rappelez-vous que Q nous à toujours dit d’avoir confiance, qu’il s’agit d’une théorie des jeux planifiée par une intelligence toute militaire.

Annonce de Q

On ne rentrera pas dans l’ensemble des détails de ce jeu, mais je vais essayer de rassurer le lecteur de manière assez simple sur la finalité de ce jeu.

En réalité, en ce 6 janvier 2021, peu importe la réfutation ou non par la Chambre des Représentants des preuves de haute trahison et de la tricherie électorale qui seront présentées. Puisqu’en effet, il ne faut pas oublier que le nouveau président élu des États-Unis ne prêtera serment que le 20 janvier 2021. Auparavant, dans le cas de M. Biden, il faut rappeler qu’il ne reste qu’un simple citoyen lambda.

Quelque soit le vote de la Chambre des Représentants et du Sénat ou même quelque soit la décision de SCOTUS (Cour Suprême des États-Unis) de recevoir ou non ces objections (c’est-à-dire les preuves de la tricherie électorale et du coup d’état), de toute manière Joe Biden, peut et sera arrêté pour acte de haute trahison, pour multiples crimes et délits qu’il a commis dans le cadre et hors cadre de ses fonctions politiques depuis plus de 20 ans.

En effet, de par les dossiers et les inculpations sous scellés déjà constitués de M. Biden sur ses affaires financières très graves avec le parti communiste chinois ou en Ukraine, ainsi que sa participation à la tentative de coup d’état par la fraude électorale dont les dossiers et les inculpations sous scellés sont déjà rédigés, il suffirait au procureur général des États-Unis sur ordre du président Trump d’ouvrir les scellés et d’arrêter M. Biden à n’importe quel moment entre le 7 janvier et le 20 janvier 2021.

Tel un faucon noir, ce charognard sans vergogne qui se précipite sur ses proies la nuit, et dont le monde découvrira prochainement l’ampleur de ses crimes, M. Biden, pourrait alors très rapidement être arrêté, en tant que simple citoyen qu’il reste jusqu’au 20 janvier. Qu’il soit élu ou non, ne change rien à sa future arrestation, puisqu’il n’est pas encore officiellement élu président des États-Unis.

Et si le président Trump l’avait souhaité, il aurait pu le faire arrêter à tout instant au cours de ces quatre dernières années ou même au mois de novembre s’il l’avait décidé.

Biden reçoit une lettre aux funérailles de Bush senior

Les preuves pour faire arrêter M. Biden après son inculpation ne manquent pas. Selon Mike Adams, Trump a discrètement prolongé d’un an le décret 13818 qui lui permet d’engager des poursuites et des sanctions contre les personnes qui se livrent à des violations des droits de l’homme, pédophilie y compris. Si les récentes révélations de Lin Wood s’avèrent exactes, un Jeffrey Epstein vivant aurait très bien pu fournir toutes ses connaissances sur les pédophiles du Sénat américain et des postes de gouverneurs ou des juges de la Cour Suprême.

Joe Biden pourrait être arrêté à tout moment. Mais voilà Trump ne l’a pas fait.

Car, en effet, nous l’avons déjà expliqué sur le blog, Trump est le président le plus procédurier et le plus respectueux des lois de la Constitution de tous les présidents qu’à connu les États-Unis. A ce titre, il laisse entièrement la carte de la légalité se faire, ce jusqu’au bout.
Or cette légalité prend fin officiellement le 6 janvier 2021 au soir avec l’acceptation ou non par la Chambre des Représentants et des preuves présentées pour haute trahison ce jour même.

Si la Chambre des Représentants en à connaissance et les réfutent, nous savons que le Sénat les acceptera et dans ce cas la Cour Suprême devra statuer avant minuit afin de se prononcer en faveur ou en défaveur dees objections présentées.

Si la Cour Suprême réfute les objections, cela montrera que cette institution sacrée est elle-même compromise et corrompue, auquel cas cela n’est pas grave puisque Trump peut décider à tout moment de faire arrêter le charognard Biden dès le lendemain, tout en exposant la corruption au sein de la Cour Suprême.

Biden sous influence

A l’opposé, si la Chambre des Représentants ou la Cour Suprême valide les objections présentées, à ce moment là les voix de Biden seront annulées et Trump sera immédiatement reconduit comme 46ème président des États-Unis d’Amérique.

Dans tous les cas de figure, Trump ne peut pas perdre, prêtera serment le 20 janvier 2021 et M. Biden ne sera jamais président des États-Unis.

Au mieux, Joe Biden ira pourrir à Gitmo où il sera jugé et exécuté pour ses crimes.

Trahison

Dormez tranquilles, continuez de croire au Plan, nous gagnons pour une Amérique unie et sous la grâce de Dieu.

P.S. Le titre de cet article s’inspire de La Chute du Faucon noir, un film américano-britannique, réalisé par Ridley Scott en 2001, inspiré du livre Black Hawk Down : A Story of Modern War de Mark Bowden. On y voit les forces spéciales (Delta Force) faire un raid héliporté de nuit à bord de faucons noirs (‘Black Hawk’ en anglais), des hélicoptères Sikorsky UH-60 Black Hawk, afin de capturer des dirigeants rebelles.

Cordialement,

  • Silent War

    Worldwar Z

    Worldwar Z Dans le fim éponyme « Worldwar Z » (« La guerr…
  • States of America

    La chute de Washington

    La chute de Washington Un peu d’histoire En 1776, Georges Washington a d’abord gouve…
  • God Wins

    Né un 4 juillet

    Né un 4 juillet La menace Le coup d’État perpétré au yeux du monde entier par Joe Bi…
Charger d'autres articles liés
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Justice

    La Bataille de Los Angeles

    La Bataille de Los Angeles Je vous avais annoncé le déploiement des forces militaires dans…
  • Tribunal

    Le dernier coup de marteau

    Le dernier coup de marteau Les nouvelles fusent en ce moment. Chaque jour une, voire plusi…
Charger d'autres écrits par clearlook
  • OMS

    L’OMS, un colosse aux pieds d’argile

    L’OMS, un colosse aux pieds d’argile. A l’heure où Trump annonce le 15 a…
  • Forces spéciales

    Là où l’un va, nous allons tous

    Là où l’un va, nous allons tous. Phase 1 Destroy & Rescue de l’Opération L…
  • Free Iran

    Free Iran

    Free Iran La révolution se poursuit en Iran. La société iranienne, en ébullition, aspire a…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’escroquerie des tests PCR

L’escroquerie des tests PCR Au sujet des tests PCR, qui sont la seule justification …