Accueil Géostratégie militaire Du tigre de papier au dragon de papier

Du tigre de papier au dragon de papier

Commentaires fermés
9
3,017
Propagande chinoise

Du tigre de papier au dragon de papier

Le ‘tigre de papier’ n’est pas celui que l’on pense. En effet, depuis la défaite de l’armée américaine de 1951 où les troupes chinoises avaient repoussés les américains au sud du 38ème parallèle, il était de tradition en Chine de traiter les américains de ‘tigre de papier’. Cette tradition s’est encore vérifiée ces derniers mois avec la campagne de désinformation militaire menée dans le monde entier par la Chine ainsi que par tous les journalistes spécialisés et les militaires qui trahissent leurs pays en relayant la propagande chinoise en échange d’avantages matériels ou politiques.

I Les annonces américaines

Certaines sources dont le Jane’s Report déclarent que la marine chinoise à rejoint la classe des grands.

L’objectif de Pékin est d’atteindre une armée de classe mondiale d’ici l’an 2049 selon les sources du Département américain de la Défense (DoD, rapport de 200 pages très détaillé du 1er septembre 2020 sur la puissance militaire chinoise).

https://www.janes.com/defence-news/news-detail/china-now-has-worlds-largest-navy-as-beijing-advances-towards-goal-of-a-world-class-military-by-2049-says-us-dod

https://t.co/PYWw4yQZQX?amp=1

Guerre des drapeaux

Qu’elle est la part de vérité d’une telle affirmation ?

Il est vrai que la Chine dispose d’une flotte d’environ 600 unités, comprenant des navires amphibies, des navires de guerre des mines, des porte-avions et autres auxiliaires de flotte maritime (PLAN).

En comparaison, l’US Navy dispose officiellement d’environ 950 unités navales (et ambitionne d’obtenir 530 navires de guerre en 2050).

Bien que la Chine possède cet arsenal de guerre, cela n’en fait pas la plus grande marine du monde.

Navires

Au contraire, ces effets d’annonce des services de renseignements militaires de l’Office of Naval Intelligence (ONI) et du Departement of Defense (DoD) servent simplement à augmenter les budgets militaires alloués à la Navy (l’US Navy peut ainsi demander au Congrès américain une augmentation budgétaire de 60 milliards de dollars).

Et ces procédés classiques de lobbying fonctionnent à merveille.

http://www.opex360.com/2021/01/18/le-lancement-du-troisieme-porte-avions-chinois-se-precise-pour-une-possible-mise-en-service-en-2024/

https://www.actunautique.com/2021/02/la-chine-construit-un-troisieme-porte-avions-a-propulsion-nucleaire.html

https://www.nationaldefensemagazine.org/articles/2020/3/9/eagle-vs-dragon-how-the-us-and-chinese-navies-stack-up

Par ailleurs, on peut compter sur la Chine pour confirmer et amplifier ces mensonges lobbyistes par une propagande massive faisant croire en une puissance militaire de la Chine qu’elle est loin de posséder.

II La propagande chinoise

La Marine de l’Armée populaire de libération ou PLAN (People Liberation Army Navy) est la composante maritime de l’Armée populaire de libération.

Comme toute armée, elle possède des personnes infiltrées faisant de la guerre psychologique et de la propagande. De manière générale, dans toutes les composantes de l’armée chinoise, des agents d’influence travaillant pour le Parti Communiste Chinois vantent la puissance supposée de la Marine chinoise.

Ces personnes propagent l’idée selon laquelle les capacités navales de la Marine chinoise seraient celles des deux grandes puissances mondiales, l’Amérique et la Russie. Ceci est évidemment faux, la Chine étant une puissance moyenne et en aucun cas une superpuissance.

On peut rappeler que la Chine à un PIB inférieur à celui de l’Inde qui elle a l’honnêteté de se reconnaître comme étant une puissance moyenne et qui n’a que 1,2 fois le PIB d’un pays émergent comme le Brésil.

Pour donner une idée plus claire de ce que représente vraiment la puissance économique et militaire de la Chine, il suffit de se rappeler que la Chine n’est que 1,4 fois plus riche que la France (mais pour une population d’environ 1,7 milliards d’habitants).

De plus, la Chine est avec l’Union Européenne un des deux piliers majeurs du 4ème Reich et le seul qui applique déjà pleinement la société totalitaire qu’ils veulent appliquer à toute l’humanité.

Propagande chinoise

Regardez comment est vendue cette propagande chinoise :

https://www.meretmarine.com/fr/dossier/marine-chinoise-0

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/10/plan-china-navy-21946.html

https://www.google.com/amp/s/www.areion24.news/2020/08/04/quels-progres-pour-la-marine-chinoise/amp/

https://www.ouest-france.fr/monde/chine/l-us-navy-desormais-a-la-traine-de-la-flotte-chinoise-7182820

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/17/la-marine-chinoise-met-en-service-son-second-porte-avions_6023173_3210.html

https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-possede-desormais-la-plus-grande-marine-militaire-au-monde-1379583

https://www.capital.fr/economie-politique/decouvrez-lenorme-destroyer-qui-protege-les-porte-avions-chinois-1396366

https://www.dedefensa.org/article/lus-navy-humiliee

https://fr.sputniknews.com/amp/defense/202103101045330289-la-marine-chinoise-se-dote-dun-deuxieme-puissant-destroyer–video/

https://amp.cnn.com/cnn/2021/03/05/china/china-world-biggest-navy-intl-hnk-ml-dst/index.html

Chine : quelle puissance militaire ? n°68 HS de DSI.

Covid911

A part le gigantesque fake de la fausse épidémie de Covid-19 (de facture franco-chinoise), je n’ai jamais vu un tel niveau d’intoxication journalistique provenant de sources habituellement plus rigoureuses et honnêtes quand il n’est pas question de la Chine.

A en croire tous ces articles, la Marine chinoise est en train de surpasser techniquement les forces navales européenne et américaine!

Certains médias vont même jusqu’à titrer leurs articles « L’US Navy humiliée par la Marine chinoise »… De qui se moque t’on et au profit de qui?

Une chose est sûre, soit leurs auteurs (supposés être des spécialistes reconnus du domaine) sont des traîtres à leur patrie, soit ils ont perdu toutes leurs compétences et devraient consulter leur neurologue d’urgence.

III La Chine est une armée du Tiers-Monde.

A l’heure où l’essentiel des combats futurs se feront à partir des eaux territoriales côtières et non plus à partir du grand large, la Marine de domination côtière est devenu un enjeu prioritaire.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est nécessaire de remplacer nos unités navales de haute mer par des unités de même tonnage mais aptes à contrôler le champ de bataille dans la profondeur des territoires en intervenant depuis le plateau continental de leurs côtes.

Ces nouveaux enjeux stratégiques obligent en retour toutes les flottes du monde à changer toutes leurs techniques de défense côtière en intégrant à court terme des technologies de rupture futuristes.

Cette stratégie de domination des navires d’escadre depuis le plateau continental est la plus grande révolution stratégique et tactique depuis l’introduction des stratégies ‘choc et effroi’ des années 1980.

Or actuellement, les seules nations maîtrisant ces technologies et disposant de navires de domination côtière opérationnels sont l’Amérique, l’Angleterre, la France et la Russie.

Certains autres pays disposent d’unités de domination côtière mais seulement dans un créneau spécialisé, principalement celui des sous-marins et des petites unités de patrouille rapide. Il s’agit principalement des états Hanséatiques (Allemagne, Suède, etc.), de l’Italie et de l’Australie.

Toutefois, en dehors des quatre puissances qui disposent de navires couvrant tous les segments de domination côtière (sous-marin, porte-avions, destroyers, frégates et navires d’assauts) aucun des autres pays mondiaux ne possède les flottes et les technologies couvrant tous ces segments.

Et vous l’aurez compris, certainement pas la Chine, qui pour l’instant ne maîtrise quasiment aucunes de ces technologies de domination côtière.

Et sur ce point là… la Chine reste un pays du tiers monde même si elle a acquis un statut de puissance moyenne dans d’autres secteurs.

Les rêves du président Xi Jinping

IV Les capacités chinoises

Quels sont les réelles capacités de la flotte chinoise en matière de domination côtière et océanique ?

Si la chine peut effectivement prétendre à des capacités crédibles de domination océanique régionale (Mer de chine) elle ne peut en aucun cas prétendre a une prééminence océanique globale et encore moins a une capacité crédible de marine de domination côtière.

Contrairement aux effets d’annonces médiatiques, la Chine ne maîtrise ni les dernières technologies de furtivité de 8ème génération (elle plafonne à la 4ème génération de furtivité), ni les canons électromagnétiques à hyper vélocité, ni les procédures modernes de projection de forces aéronavales.

La Chine ne maitrise pas plus les technologies de furtivité sous-marine et de combat en hauts fond du plateau continental et en infiltration fluviale (Brown Navy) des nouveaux sous-marins nucléaires de domination côtière (de type Virginia par exemple).

Si les techniques basiques de furtivité ont bien étés copiés par les chinois, les matériaux anti-radar actifs ainsi que les contre-mesures électroniques de dernière génération équipant les flottes américaines, françaises et anglaises sont totalement absentes des navires chinois et ne sont pas prêtes de les équiper dans les prochaines années.

La Chine ne sait produire que des navires dérivés de technologies civiles de qualité médiocre et ne maîtrise pas les alliages et matériaux exotiques utilisés par l’US Navy, ainsi que par les marines françaises et britanniques sur leurs navires récents.

Les frégates et destroyers chinois sont de médiocres copies, plus primitives, des classes de destroyers et de frégates anglaises et françaises (FREMM par exemple).

Qu’en est-il de leurs porte-avions ?

Ils ont certes fait des progrès dans la construction d’un nouveau porte-avions, qui par rapport aux premiers déjà en service, sera nucléaire et enfin équipé d’un système de catapultage.

Leurs porte-avions précédents possédaient une rampe inclinée de décollage, copie conforme des catapultes à bosses des porte-avions britanniques des années 1970-80.

Si la Marine chinoise utilisait ces catapultes à bosses (ou tremplins) c’est parce qu’ils ne maîtrisaient pas la technologie très complexe des catapultes.
Technologie parfaitement maîtrisée par l’Amérique, l’Angleterre et la France depuis les années 1950 …

Porte avion 2

Mais de même qu’une hirondelle ne fait pas le Printemps, l’installation de catapultes en remplacement de leurs archaïques tremplins ne fait pas de leur dernier porte-avion un dragon d’acier apte a dévorer le ‘tigre de papier’ américain, pas plus d’ailleurs que le coq gaulois ou le vieux lion britannique !

D’une part, leurs premiers porte-avions sont à propulsion classique (diesel), d’autre part leur porte-avion nucléaire n’est pas encore opérationnel mais en phase de mise au point. Sa mise en service est prévue pour 2023 et ses capacités opérationnelles de guerre pourraient être effectives vers 2024 – 2025.

Porte avion 1

Dans la communauté des Marines de l’O.T.A.N, on considère que ces dates sont très largement optimistes.

Il ne suffit pas de construire un porte-avion et de le faire naviguer pour en maitriser la stratégie d’usage. Il faut savoir l’utiliser en conditions de combat ce qui est extrêmement complexe et demande de dix à quinze ans d’apprentissage et de pratique pour être maîtrisé par un pays construisant ses premiers porte-avions depuis moins de trente ans.

Même si c’était à une époque plus ancienne, il fallut aux Marines américaines, britanniques et françaises un demi siècle de pratique et d’expérience au combat pour véritablement maîtriser l’utilisation des porte-avions.

Le nouveau porte-avion chinois possèdera des catapultes à vapeur alors que les marines françaises, anglaises et américaines utilisent des catapultes électriques à supraconduction de nouvelle génération !

Ces catapultes électriques permettent de quadrupler le nombre de décollages à la minute par rapport aux catapultes à vapeur.

Elles permettent d’autre part de doser au kilogramme prêt les forces exercées sur l’avion au décollage ainsi que de varier instantanément les vitesses de lancement en fonction des avions utilisés.

Sachez que les porte-avions américains, contrairement aux porte-avions chinois, ont une capacité du nombre de décollages et d’atterrissages huit fois supérieure à celle du nouveau porte-avion nucléaire chinois.

Vue satellite pa 3

Enfin, le peuple français verra avec fierté le nouveau porte-avion nucléaire chinois qui, tout en copiant certaines technologies américaines, s’inspire beaucoup du navire amiral de notre Marine nationale. Quoique un tiers plus gros et plus lourd que le Charles de Gaulle son homologue chinois en copie de nombreuses caractéristiques tant hydrodynamiques que mécaniques (ascenseurs, commandes electro-hydrauliques ou systèmes de refroidissement des réacteurs nucléaires entre autres…) et jusqu’aux formes de la carène, ce qui fait honneur aux ingénieurs d’armement francais !

En effet, nul ne doutera un seul instant que les chinois ont choisi de copier les meilleurs porte-avions en service à l’époque de la conception du leur.

vue d’artiste du porte-avions Type 003

Si le dragon chinois rugit de plaisir en nous présentant son nouveau porte-avion nucléaire, le coq français peut pousser des  »cocorico » de fierté devant ce navire copiant de nombreuses solutions techniques de son porte-avion national …

Afin de ne pas inquiéter nos marins, précisons que si le porte-avion nucléaire chinois s’inspire en plusieurs points clés de notre porte-avion, il s’agit du Charles de Gaulle tel qu’il était il y a trente ans.

Les évolutions récentes de ce dernier ainsi que de ses homologues américains sont totalement absentes du modèle chinois. Nos technologies les plus récentes semblent encore être  »du chinois » pour l’empire du milieu…

Nous commencerons donc à croire en la supériorité de la Marine chinoise sur les Marines anglaises, françaises et américaines lorsque leur copie du Charles de Gaulle sera celle de sa version actuelle (munie de catapultes électriques, furtivité active, etc.).

Charles de Gaulle

Conclusion

Nous sommes engagés dans une guerre totale avec la Chine qui cherche à détruire la puissance américaine et européenne en l’infiltrant pour la copier avant de l’attaquer.

La France doit choisir son camp.

Son complexe militaro-industriel ainsi que son gouvernement est infesté de traîtres payés et inféodés à la dictature communiste chinoise qui travaillent contre la France et le monde libre.

Quant à ses campagnes grotesques visant à nous faire croire à une chimérique supériorité technique de la Marine chinoise sur les Marines anglaise, française et américaine, elles ne sont qu’un aveu de faiblesse du tigre de papier chinois face à la réelle supériorité technique des Marines du pacte Atlantique.

Comme le dit le sage paysan chinois, les chiens aboient la caravane de l’US Navy passe.

Cordialement,

  • Sisblaster

    Sisblaster la nouvelle trompette de Jéricho de l’US Navy

    Sisblaster la nouvelle trompette de Jéricho de l’US Navy Le United States Geological…
  • Coronavirus 2020

    Plandémie

    Plandémie Ce billet tente d’expliquer les dessous de la crise sanitaire. Précisons d…
  • Octobre rouge

    Octobre Rouge

    Octobre Rouge Allusions de la Marine au film Octobre rouge. Q ne manque pas d’humour…
Charger d'autres articles liés
  • Derrière la force armée

    21 janvier 2022, Black Friday

    21 janvier 2022, Black Friday Le temps du Punisher est venu  Nothing Can Stop What Is Comi…
  • France résistance 5

    Red Winter

    Red Winter Vaccination obligatoire « Si vous ne les renversez pas par la force,…
  • Game Over

    Le retour du fils prodigue

    Le retour du fils prodigue Et si nous fêtions Noël ensemble le 20 janvier 2022 dans 51 jou…
Charger d'autres écrits par clearlook
  • Derrière la force armée

    21 janvier 2022, Black Friday

    21 janvier 2022, Black Friday Le temps du Punisher est venu  Nothing Can Stop What Is Comi…
  • France résistance 5

    Red Winter

    Red Winter Vaccination obligatoire « Si vous ne les renversez pas par la force,…
  • Game Over

    Le retour du fils prodigue

    Le retour du fils prodigue Et si nous fêtions Noël ensemble le 20 janvier 2022 dans 51 jou…
Charger d'autres écrits dans Géostratégie militaire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Nos racines : aquatiques

Nos racines : aquatiques Regardez ces sources vives de vie qui parcheminent nos territoire…