Accueil France La bataille de l’Élysée a-t-elle eu lieu ?

La bataille de l’Élysée a-t-elle eu lieu ?

Commentaires fermés
29
17,990
Palais de l'Élysée

La bataille de l’Élysée a-t-elle eu lieu ?

Dans la nuit du mercredi 24 mars au jeudi 25 mars 2021, des « explosions » autour de l’Élysée ont étés entendues par des dizaines de riverains.

Un certain scepticisme est à première vue de mise. En effet, à cause de l’extrême fragilité du sous-sol parisien, il faut savoir qu’aucune explosion n’est tolérée à Paris. Puisque le sous-sol parisien est calcaire et friable, une explosion pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur le sol, l’effritant comme de la craie.

https://www.pariszigzag.fr/secret/le-sous-sol-en-gruyere-de-paris-un-peril-encore-menacant

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/le-gypse-ce-risque-invisible-09-09-2014-4119401.php

Malgré cela, ces riverains sont formels, ils ont bien entendu une succession de bruits très bruyants qu’ils ont interprété comme étant des bruits d’explosions. Le mot est fort.

Certains relatent le fait « comme si on faisait sauter quelque chose dans un tunnel » et d’autres relatent que ces bruits ont duré une partie de la nuit (« pendant plusieurs heures », « environ 3h »).

Témoin

Exemple de témoignage

Contrairement aux vidéos d’explosions dans les tunnels de Washington qui circulent sur les réseaux sociaux, pour l’instant je n’ai pas pu trouver de telles vidéos attestant ces témoignages.

Cependant, s’il s’agit de bruits de travaux sur Paris en sous-sol, ils seraient « assez silencieux », au mieux des bruits de marteaux piqueurs qui font un léger bourdonnement plutôt qu’une « explosion ».

En réalité, il est exclu qu’il s’agisse d’explosions accidentelles. En effet, dans le cas d’une explosion (fuite de gaz, changement de vieille conduite ou autre) en sous-sol, cela peut provoquer l’effondrement d’un immeuble ou encore l’apparition d’un trou d’une dizaine de mètres dans lequel l’immeuble peut s’enfoncer.
Un tel effondrement d’immeuble ou encore de la chaussée autour de l’Élysée ne serait pas passé inaperçue. Et il serait impossible aux autorités de le cacher, d’autant plus que le quartier contient de beaux immeubles. Par ailleurs, nous n’avons aucun communiqué des pompiers de Paris allant dans ce sens.

Quartier de l'Élysée

Excluons donc l’hypothèse d’explosions accidentelles engendrés par de tels travaux.

Il ne s’agit pas non plus de travaux de chantiers de nuit car ils sont interdits en zone urbaine par les lois françaises, exception faite de quelques cas particuliers (les seuls autorisés étant l’entretien des tunnels du métro; ce genre de travaux ne donnant jamais lieu à des explosions ou à des bruits ressemblants à des explosions quels qu’ils soient).

Alors qu’est-ce que ces bruits d’explosions impliquent nécessairement ?

Vous n’êtes pas sans savoir que l’Élysée possède des souterrains d’évacuation, au moins deux.
L’un, assez récent fût construit sous Hollande et permet au président d’avoir des réunions avec le patron du Medef sans que cela se sache (tenues secrètes), et l’autre, plus ancien date de l’époque de la 4ème République qui débouche à quelques kilomètres de l’Élysée. En effet, en cas d’attaque terroriste ou en temps de guerre, il est normal d’avoir un moyen permettant l’évacuation du président de la République.

Élysée-Medef

De plus, vous savez que le gouvernement Macron n’a jamais été élu. En effet, lors de la précédente élection, Marine Lepen avait gagnée avec 63% des voix.

Vous n’êtes pas non plus sans savoir, également, que plusieurs centaines de procédures sont actuellement en cours aux assises et concernent les plaintes pour crimes portées contre le gouvernement de Macron dans le cadre de la fausse épidémie de Covid-19 ainsi que plus de 400 violations de l’ensemble des articles de la Constitution.

En effet, toutes ces plaintes (pour crimes contre l’humanité) accusent ce gouvernement qui adopte depuis le début de la crise sanitaire il y a un an des mesures liberticides, criminelles et illégales.

Vous comprenez donc la nécessité de renverser ce gouvernement coupable des plus hauts crimes de forfaiture et de haute trahison.

WWG1WGA

Dans cette optique l’opération Lafayette Storm a été activée par la Q Force au travers des armées américaine et française. En cours depuis le 1er mars 2021, il s’agit de l’opération d’arrestations massives en France de l’ensemble des acteurs criminels de la Cabale et du Nouvel Ordre Mondial (Illuminati). Ces opérations, tout comme aux États-Unis sont accompagnés d’opérations de libération des victimes de réseaux pedosatanistes dans les réseaux de tunnels secrets et les sites de sacrifices humains existants sur l’ensemble du territoire français.

Nous sommes dans la phase deux de l’opération Lafayette Storm. Celle qui implique l’arrestation du président putschiste et de son régime dictatorial et criminel jamais légitimé par une élection mais autoproclamé suite à une fraude électorale massive (exactement comme aux États-Unis en novembre 2020).

On peut donc raisonnablement se demander si les explosions entendues ne sont pas des combats entre les forces spéciales de l’armée française et la protection de Macron dans les tunnels souterrains de l’Élysée.

Il serait en effet logique que les forces spéciales de l’armée française aient pris d’assaut l’Élysée après avoir présenté les motifs légaux et constitutionnels les obligeant légalement à mettre fin à ce gouvernement illégitime et criminel.
La Constitution donne aussi obligation à l’armée de juger et condamner ces criminels et leurs complices dans les tribunaux militaires.

Il y a toutes raisons d’espérer que les déploiements militaires observés sur l’ensemble du territoire depuis deux mois ainsi que les explosions près de l’Élysée soient le signe de la libération des français de ce régime fasciste et criminel.

De plus, à cela, quelques témoins racontent voir de la fumée sortir du sous-sol. Je reste circonspect sur cette question n’ayant pas de preuve vidéo (le nombre de témoins n’étant pas suffisant pour prendre en compte cela).
Dans telle hypothèse où de la fumée fût constatée lors des explosions à proximité de l’Élysée, cette dernière peut s’interpréter par l’utilisation de grenades flash-bang.

En effet, dans un combat en milieu souterrain, il serait logique d’utiliser de telles grenades quand on affronte un ennemi. Cela permet soit de l’aveugler et de l’étourdir, soit de l’assourdir et de le déséquilibrer (par l’onde de choc qui le renverse au sol) ou encore de le paralyser quelques secondes, le temps nécessaire à sa neutralisation ou encore sa mise à mort rapidement.

Les forces spéciales ne sont quant-à-elles ni exposés au son intense des grenades car leurs casques amortissent le son, et ne sont ni aveuglés par le flash lumineux car les propriétés optiques de leurs visières permettent aux cristaux spéciaux les composants de devenir opaques par polarisation photonique en un milliardième de seconde.

A contrario des opérations militaires souterraines à New-York (opération Lord War) ou à Washington DC (la bataille de Washington), d’une part les sous-sols sont très solides (granite ou autres roches dures), obligeant les forces spéciales à utiliser des charges explosives à hydrogène (bombes FAE) dont l’onde de choc peut se déplacer à plus 4000 km/h. Ici sur Paris il est assez clair qu’il n’a pas été question d’usage de telles charges explosives. Les conséquences auraient étés dramatiques.

La présence à la surface de militaires américains décrit par quelques témoins n’est pas anodine et interroge.

Certaines forces spéciales américaines (formés au combat en milieu souterrain) peuvent accompagner les forces spéciales françaises dans les opérations actuelles dans le cadre de l’alliance en cours mais je doute que ce soit le cas ici dans les souterrains de l’Élysée.
En effet, bien que l’hypothèse d’une opération d’assaut sur l’Élysée semble possible par nos forces armées, l’on est dans une attaque de type classique dont on connaît les plans et l’effectif des forces adverses, les forces spéciales américaines n’ont aucune raison d’y intervenir dans une telle prise d’assaut.

WWG1WGA

En conclusion, si ces explosions sont bien l’indice que la bataille de l’Élysée a eu lieu, cela signifie que la phase finale de renversement du gouvernement illégitime et criminel de Macron semble avoir démarré comme prévu dans le cadre de l’opération Lafayette Storm.

Tirez-en vous même les conséquences.

Et demandons-nous, tous ensemble : Macron les derniers jours ?

Cordialement,

  • Search & Destroy

    L’Art de la guerre

    L’Art de la guerre Le message privé ci-dessous s’est retrouvé accidentellement…
  • We back

    Je reviendrai !

    Je reviendrai ! Dans le film éponyme, le Terminator déclarait en quittant un commissariat …
  • The Storm

    Armageddon

    Armageddon Le 6 juin 1944 les démocraties unies débarquèrent en Normandie pour libérer la …
Charger d'autres articles liés
  • Watch the Water

    WATCH THE WATER

    WATCH THE WATER Q) The Storm Rider ayant accès à des sources fiables et profondes dans le …
  • Justice is coming

    TANGO À TERRE

    TANGO À TERRE Je vous confirme que John McAfee n’est pas mort, qu’il est bien …
  • Hunt is on

    HUNT IS ON !

    HUNT IS ON ! La chasse commence ! La bataille et la victoire finale de la République a com…
Charger d'autres écrits par clearlook
Charger d'autres écrits dans France
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Halte à l’échangisme !

L’article qui suit vous expliquera les enjeux du commerce international et de ses li…